NEWS FINANCIÈRES
Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales.
Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

55èmes Assemblées annuelles de la BAD - Le président Ouattara à l’ouverture : « La croissance économique de la Côte d’Ivoire s’établira, cette année, à 1,8% »

Le Nouveau Réveil | 27/08/2020 | Economie/Forex


Le siège de la BAD à Abidjan ( Côte d`Ivoire)

Le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a présidé, hier, par visioconférence la cérémonie d’ouverture des 55èmes Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (Bad). A cette occasion, le président Ouattara a déploré l’impact de la pandémie à coronavirus sur les économies des pays africains. « Nous sommes tous endeuillés par cette pandémie covid 19 qui nous impose aujourd’hui l’organisation des assemblées annuelles par visioconférence (…) La crise a durement frappé l’économie de la Côte d’Ivoire. Les secteurs clés sont touchés. Notamment les exportations agricoles, le secteur du bâtiment et des travaux publics, du tourisme, du commerce, de l’hôtellerie, la restauration, le transport etc. Selon les données actuelles, la croissance économique de la Côte d’Ivoire s’établira, cette année, à 1,8% contre 5,2% initialement prévu. Après un taux de croissance annuel moyen d’environ 8% au cours de la période 2012-2019 » a déploré le président Ouattara. Il a par ailleurs souhaité que les présentes assises qui seront sanctionnées par l’élection d’un nouveau président puissent se dérouler dans la quiétude, conformément aux textes de l’institution. « Je voudrais saluer le travail remarquable de Nialé Kaba en qualité de présidente du conseil des gouverneurs ainsi que l’ensemble des gouverneurs et vous réitérer ma confiance pour mener à bien le processus électoral dans le respect des textes de la Banque africaine de développement » a-t-il dit. La ministre ivoirienne du Plan et du développement, Nialé Kaba, a fait un bref rappel des actions majeures des quinze (15) mois passés à la tête du Conseil des Gouverneurs avant d’indiquer qu’Au-delà de ses effets néfastes, la pandémie oblige à relever le défi de la digitalisation des économies des pays africains. « A cet égard, il faut pouvoir tirer le meilleur profit de cette digitalisation et l’organisation des Assemblées Annuelles 2020 de la BAD, en particulier l’élection de son Président par voie électronique apparaît comme une véritable avancée dans nos méthodes de travail » a-t-elle indiqué. Le président sortant de la Bad, candidat à sa propre succession, Dr Akinwumi Adesina, a rappelé que la Banque africaine de développement a toujours puisé sa force dans la solidarité. « C’est lors d’une réunion ici même à Abidjan que vous, les actionnaires, avez approuvé la plus grande augmentation de capital de l’histoire de la Banque, une augmentation de 115 milliards de dollars des Etats-Unis. Au cours d’une autre réunion à Pretoria, en Afrique du Sud, nous avons approuvé une augmentation de 35 % des ressources du Fonds africain de développement, un financement particulièrement important pour les pays à faible revenu et les États fragiles » a-t-il dit.