NEWS FINANCIÈRES
Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales.
Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Côte d'Ivoire / Échanges commerciaux : Le deal signé avec l'Union Européenne

Afrik-Une | 15/09/2020 | Economie/Forex


Photo de famille à l'issue de la rencontre de concertation et d’échanges avec les faîtières du secteur privé concernées par l’APEi, le 14 Septembre 2020 à Abidjan

Depuis plus d'une décennie,les échanges de produits entre la Côte d'Ivoire et les pays de l'UE sont sans cesse croissants, grâce à la conclusion en 2007 d'un Accord de partenariat économique intérimaire, APEi.
Ce partenariat permet aux exportations ivoiriennes d'entrer en franchise de droits de Douane sur le marché européen sans discontinuité. Et en contre-partie, tous les produits d'origine européenne concernés par les 1055 lignes tarifaires sont admis en Côte d'Ivoire sans droit de douane.
Ce deal ivoiro-européen a permis à l’UE de demeurer le premier partenaire commercial de la Côte d’Ivoire avec 27% des importations totales et 34% des exportations totales.
En 2019, la Côte d’Ivoire a importé de l'UE des marchandises d'une valeur de 1733,4 milliards de FCFA, soit une augmentation de 10,5 milliards de FCFA par rapport à 2018. Cette envolée des importations européennes vers la Côte d’Ivoire en 2019 est portée notamment par le blé et méteil, le tabac, les produits pharmaceutiques et de préparations alimentaires à base de farine.
Quant aux exportations de la Côte d’Ivoire vers l’UE, elles ont été d’une valeur 2 689,4 milliards de FCFA en 2019, soit une hausse de 12,4 milliards de FCFA par rapport à 2018. Cette augmentation est liée essentiellement à une hausse des exportations de cacao brut et transformé et de fruits et noix. Les exportations de pâte, de beurre et de poudre de cacao, ainsi que de chocolat ont continuellement évoluées ces dernières années.
"L’exportation de ces produits a été soutenue par la création d’une agro- industrie locale favorisant une nette augmentation au niveau du chocolat de 412%, de 2010 à 2019. Cet Accord de Partenariat est pour le Gouvernement un facteur de développement en favorisant la dynamique de transformation de nos produits agricoles", informe Albert FLINDE, Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur.
Principal bénéficiaire de cet accord, le secteur privé se réjoui de cet instrument de développement et de compétitivité des entreprises ivoiriennes. Et souhaite qu'il soit étendu au Royaume Uni, sorti de l'UE à travers le Brexit.
"Faites preuve de la même agilité faite avec l’UE pour préserver notre accès préférentiel au marché européen" a invité Stéphane Aka-Anghui, Directeur Exécutif de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d'Ivoire, aux ministères en charge de la question.
Non sans juger " primordial que les entreprises soient informées des conséquences de la mise en œuvre de cette première phase de démantèlement tarifaire afin qu’elles maximisent le bénéfice qu’elles pourraient tirer de l’APEi et en minimisent les risques".