RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Économie et finance en 7 du 31 juillet au 04 août 2023

04/08/2023
Source : ORISHAS FINANCE
Catégories: Economie et Finance en 7

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

MARCHE DE CHANGES

En fin de cette semaine, les devises évoluent en rang contrasté. Le dollar s'est éloigné de son plus haut niveau depuis quatre semaines. L’euro a augmenté de 0,06 % pour atteindre 1,09585 $.

EUR/USD évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious Metals

L'Aussie est en baisse depuis la mi-juillet en raison de la chute des prix des matières premières et de la lenteur de la reprise du principal partenaire commercial de l'Australie, la Chine, après trois années de restrictions liées à la pandémie.

Pour sa part, après avoir récupéré les pertes subies suite à la décision de la Banque d'Angleterre d'augmenter ses taux d'un quart de point jeudi, la livre sterling a enregistré une légère augmentation. La livre sterling a augmenté de 0,17% à 1,27305 $, après avoir chuté à 1,2620 $ jeudi pour la première fois depuis le 30 juin après la décision de la BoE.

EUR/GBP évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

En ce qui le concerne, le yen est resté proche du milieu de sa fourchette cette semaine. Les opérateurs essayent d'évaluer la tolérance de la Banque du Japon à l'égard de rendements plus élevés après la modification surprise de sa politique la semaine dernière.

CRYPOMONNAIES

Avant de poursuivre la plateforme de crypto-monnaie en juin, la Securities and Exchange Commission (SEC) a demandé à Coinbase d'arrêter les transactions sur toutes les crypto-monnaies sauf le bitcoin.  Coinbase a été accusé par la SEC d’avoir opéré illégalement parce qu'elle ne s'était pas enregistrée en tant qu'échange. Aussi, elle a invoqué que Coinbase avait négocié au moins 13 crypto-actifs qui sont des titres qui auraient dû être enregistrés, y compris des jetons tels que Solana, Cardano et Polygon.

 

MARCHES MONETAIRES

A la fin de l’émission simultanée d’adjudication de bons assimilables du trésor le 1er août 2023, la Côte d’Ivoire a levé la somme de de 55 milliards de FCFA (93,500 millions de dollars). C’est dans le but de face faire à la couverture des besoins de financement de son budget.

L’Etat togolais a bouclé une nouvelle opération sur le marché financier régional le jeudi 27 juillet dernier. L’agence Umoa-Titres à collecter 36,9 milliards, alors qu’il est en quête de 35 milliards. Ce fonds permettra à assurer la couverture des besoins du budget de l’Etat, porte à 466 milliards FCFA le total de fonds mobilisés depuis le début de l’année.

Attijari Global Research (AGR) a indiqué que le Trésor a satisfait presque la totalité de son besoin annoncé du mois de juillet, avec une levée cumulée de 12,2 milliards de DH sur le marché des obligations. Au cours de cette dernière séance d’adjudication du mois de juillet, le Trésor lève 2,1 MMDH.

 

MARCHES BOURSIERS

En fin de semaine, les indices phares de la Bourse régionales des valeurs mobiliers (BRVM) sont tous en baisse de près de 1%. Tandis que Sicable Côte d’Ivoire réalise la meilleure performance du marché des actions. L’indice composite (l’indice général de la Bourse) a enregistré une contraction de 0,92% à 206,06 points contre 207,97 points la veille. L’indice BRVM Prestige (indice regroupant l’ensemble des valeurs inscrites sur le compartiment Prestige), il a enregistré une baisse 0,93% à 104,43 points contre 105,41 points la veille, et l’indice BRVM 30 (indice des 30 valeurs les plus échangées du marché) enregistre aussi une baisse de 0,99% à 103,51 points contre 104,54 points précédemment.

BRVM COMPOSITE évolution de la semaine

BRVM 30 évolution de la semaine

La capitalisation boursière du marché obligataire est toujours en baisse de 23,244 milliards, à 9979,610 milliards de FCFA contre 10 002,854 milliards de FCFA la veille, tandis que celle du marché des actions affiche de son côté une baisse de 71,231 milliards, à 7665,945 milliards de FCFA contre 7737,176 milliards de FCFA le mercredi 2 août 2023. On note une baisse généralisée, au niveau des activités du marché. La valeur des transactions s’établit à 371,573 millions de FCFA contre 797,789 millions de FCFA la veille.

 

MATIERES PREMIERES

Après que l'Arabie saoudite et la Russie se sont engagées à réduire leur production jusqu'au mois prochain, les prix pétrole ont augmenté pour la deuxième fois vendredi, s'apprêtant à connaître leur sixième semaine de hausse. Le pétrole West Texas Intermediate pour septembre a augmenté de 17 cents, ou 0,2%, à 81,72 dollars, et le contrat à terme sur le pétrole Brent pour octobre a augmenté de 10 cents, ou 0,1%, à 85,24 dollars le baril à 0330 GMT. Le Brent a augmenté de 15,4 % et le WTI de 18,2 % au cours des six dernières semaines. Les deux repères étaient en voie d'obtenir une sixième semaine de gains, leur plus longue série de gains hebdomadaires cette année.

PETROLE Brut WTI evolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

 

Pétrole Brut Brent évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures Europe

 

Suite à la manifestation de masse qui s’est tenue dimanche dans la capitale du Niger, le pays a suspendu ses exportations d’uranium et d’or vers la France. Selon les média français, le Niger est le septième producteur d’uranium au monde et représente entre 15% et 17% de l'uranium utilisé pour produire de l'électricité en France. Le secteur énergétique français continue de recevoir de l'uranium d'autres pays malgré la situation actuelle au Niger et il est certain de la stabilité de l'approvisionnement des centrales nucléaires en France.

Le prix de l’or s'apprête à connaître sa pire semaine depuis six ans. Les prix de l'or ont baissé de plus de 1% depuis le début de la semaine. Ils ont glissé à leur plus bas niveau depuis le 11 juillet lors de la dernière session. A 04h12 GMT, les contrats à terme sur l’or américain ont augmenté de 0,1% à 1 970,30 $, tandis que l’or au comptant a peu changé à 1 935,07 $ l'once.

L’OR évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious metals

Par ailleurs, le palladium a chuté de 0,9 % à 1 247,76 $. L’argent au comptant a baissé de 0,2% à 23,51 dollars l'once et le platine est resté stable à 914,17 dollars.

Argent évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

 

Le cuivre s’est négocié dans une fourchette étroite vendredi avant le rapport sur l’emploi américain, alors que les prix étaient presque stables sur la semaine. A 05 h 22 GMT, le cuivre à trois mois sur le London Metal Exchange était en hausse de 0,1 % à 8 615,50 $ la tonne métrique. Il a réduit de 0,5 % par rapport à la clôture de la semaine dernière.

S’agissant des autres métaux, le plomb a augmenté de 0,3 % à 15 975 yuans, le nickel a augmenté de 1,5 % à 171 580 yuans. L’aluminium du SHFE a augmenté de 0,4 % à 18 525 yuans la tonne métrique, le zinc a gagné 0,6 % à 21 020 yuans. En raison de l'interdiction de l'exploitation minière au Myanmar, l'étain a reculé de 0,5 % à 228 580 yuans par rapport aux gains précédents

Après une suspension de 14 ans, la branche de prêt au secteur privé du Groupe de la Banque mondiale en collaboration avec la Société financière internationale (SFI) envisage de revenir au financement de l'huile de palme au Gabon. Les deux partenaires proposent de prêt syndiqué pouvant atteindre 350 millions de dollars pour développer des plantations d'huile de palme selon des règles de durabilité révisées. En effet, la SFI a annoncé qu’elle fournirait 150 millions de dollars de son propre compte au projet, les 200 millions de dollars restants devant être syndiqués à d'autres prêteurs. Le prêt permettrait également d'étendre les installations d'irrigation au goutte-à-goutte à 20 000 hectares de terres de plantation et comprendrait le remboursement partiel des prêts des actionnaires.

 

ENTREPRISES      

Au premier semestre 2023, le groupe cimentier Dangote Cement Plc a annoncé une hausse de 18% de ses ventes, atteignant 950,8 milliards de nairas (1,2 milliard USD), avec un volume total des ventes estimé à 5,4 tonnes métriques. Par rapport à 4,9 Mt au premier semestre 2022, le volume des ventes des activités panafricaines a augmenté de 11,6%.

La start-up nigériane Remedial Health, spécialisée dans la numérisation des pharmacies a annoncé le mardi 1er août avoir levé 12 millions USD de financement par actions et emprunts de série A pour étendre ses opérations dans le pays. Cette opération a été co-dirigée par la société de capital-risque QED Investors, spécialisée dans les technologies financières avec Ventures Platform, ainsi que la participation d’investisseurs existants.

La Compagnie Pétrolière Impériale Ltée a déclaré un dividende du troisième trimestre 2023 est comparable au dividende de 50 cents par action du deuxième trimestre 2023 sur les actions ordinaires en circulation de la compagnie. Les actionnaires qui seront inscrits à la fermeture des bureaux le 1er septembre 2023, recevront le paiement le 1er octobre 2023.

 

BANQUES ET ASSURANCES

Les résultats financiers de Wema Bank Plc, banque commerciale nigériane ont indiqué que l’institution financière a augmenté ses bénéfices de 100 % à 12 milliards de nairas (environ 26 millions USD) au premier semestre 2023, contrairement à la même période de l’année écoulée.

Les résultats financiers semestriels de Fidelity Bank Plc, publiés le lundi 31 juillet dernier, mentionnent que l’institution financière a réalisé un bénéfice net en hausse de 185% à 38,019 milliards de nairas (environ 82,5 millions USD) à fin juin 2023, contre 13,328 milliards de nairas (environ 29 millions USD) au premier semestre 2022.

Dans le but de développer le commerce extérieur et de renforcer les capacités financières des PME pour accéder à de nouveaux marchés, la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un accord de participation aux risques de 70 millions de dollars avec la Banque centrale populaire (BCP) du Maroc. L’accord signé entre les deux banques constitue un deuxième avec le BCP et s’inscrit dans le cadre d'un programme intitulé « Accord de participation aux risques (50/50) au profit de la Banque centrale populaire du Maroc ». L’objectif de l’accord est de renforcer la capacité des banques africaines et celle de leur clientèle de petites et moyennes entreprises (PME) en consolidant les relations de confiance entre les acteurs du système bancaire africain afin d'accélérer le développement du commerce extérieur régional et international.

ATIDI a achevé le mardi 1er août 2023 un atelier organisé à Dakar au Sénégal. Au cours de l’atelier, la maison d’assurance a présenté sa gamme de produits d’atténuation des risques et discuté de la manière dont le Sénégal pourrait en bénéficier conjointement avec les investisseurs privés, les décideurs et les partenaires au développement. ATIDI est l’Assurance pour le développement du commerce et de l’investissement en Afrique. Son atelier est porté sur thème « la réduction des risques du commerce et de l’investissement en Afrique ».

Le mercredi 2 août dernier, la Banque Mondiale (BM) a annoncé dans un communiqué avoir suspendu les déboursements au Niger « pour toutes ses opérations et jusqu’à nouvel ordre ». A en croire les données publiées sur le site de l’institution, la BM a dépensé dans le Niger 1,5 milliard de dollars en 2022 au travers de ses différents programme d’aide et avait jusqu’ici versé 730 millions de dollars depuis le début de cette année. 

Le mardi 1er août 2023, a eu lieu une cérémonie de signature d’accord entre l’Association professionnelle des sociétés d’assurances du Burkina (APSAB) et le Groupement d’intérêt économique des pharmaciens du Burkina (GIEPHAB) à Ouagadougou. Cette convention traduit la volonté des deux organisations de renforcer leur partenariat. Ils pensent assurer une bonne prise en charge des assurés et de permettra un meilleur suivi de part et d’autre de l’activité du tiers payant.

BGFIBank RDC, filiale congolaise du BGFI a obtenu après les certifications AML 30000 et ISO 9001, un précieux sésame qui devrait renforcer un peu plus la confiance de ses clients. La norme PCI-DSS est un standard international qui permet d’assurer aux clients d’une banque que leurs données et leurs cartes de paiement sont bien protégées. Cette certification lui a été délivré par DATA Protect, une entreprise spécialisée en sécurité de l’information bancaire.

 

CRIMES FINANCIERS

La Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF) a inculpé Souleymane Traoré, ancien directeur général du Fonds d’entretien routier de faits de corruption d’agent public, d’enrichissement illicite et blanchiment des capitaux le lundi dernier. Il a écopé de 18 mois de prison assortis de 11 mois sursis et doit payer 2 milliards d’amendes et certains de ses comptes bancaires et leurs contenus ont été confisqués au profit de l’Etat guinéen. Il était accusé d’avoir surfacturé l’Etat guinéen dans l’acquisition du siège actuel du Fonds d’entretien routier (FER), en plus des faits de corruption d’argent public, d’enrichissement illicite et blanchiment des capitaux.

Dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent, le pays du Golfe, placé sous "surveillance renforcée" par le Groupe d’action financière (GAFI) a annoncé le dimanche dernier la future création d’entités judiciaires. Une agence de presse émiratie a indiqué que le pays vise à renforcer « la confiance des investisseurs internationaux dans l'écosystème d'affaires aux Emirats » arabes unis et à les encourager « à ramener leurs entreprises » dans le pays.

Dans le but d’attirer des investisseurs étrangers propres et répondre aux exigences internationales en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le Cap-Vert s’est engagé à créer un cadre juridique transparent. Pour la ministre, le phénomène du blanchiment d’argent crée des distorsions du point de vue de la concurrence entre les bons et les mauvais investisseurs et de ” gros problèmes ” de compétitivité.

Un contrat d'assurance multirisque oppose la société UNIVERSAL BEVERAGES SARL à la société SANLAM Assurance Bénin SA. Le tribunal de commerce de Cotonou a condamné « la société SANLAM Assurance Bénin SA à payer à la société UNIVERSAL BEVERAGES SARL la somme de FCFA soixante millions sept cent quarante-quatre mille huit cent dix-neuf (60.744.819) ». En effet, la société UNIVERSAL BEVERAGES SARL estime que SANLAM Assurance Bénin SA n'a pas couvert le risque généré par l'incendie survenu le 15 avril 2020 dans son usine, conformément aux clauses du contrat d'assurance multirisques souscrit et ce malgré plusieurs lettres de relance. Pour sa part, SANLAM Assurance, a indiqué qu’il y a lieu de rejeter les demandes formulées par la société UNIVERSAL BEVERAGES SARL. L'incendie s'est déclaré du fait des « travaux de soudure sollicités par la société UBS en violation des règles de sécurité » exigées dans une distillerie, « la garantie de l'assureur n'est pas acquise ».

MobileMoney Limited (MML) et l’Economic and Organised Crime Office (EOCO) ont signé un protocole d’accord dans  le but de lutter contre la fraude à l’argent mobile et les problèmes connexes. Leur partenariat a pour vision la lutte contre la fraude à l’argent mobile et les problèmes connexes au Ghana. Les deux partenaires entendent mettre en œuvre des mesures strictes et rigoureuses pour la lutte contre le fléau. Ils vont aussi renforcer l’éducation du public ghanéen sur la fraude sur Mobile Money et d’autres questions connexes.

 

GOUVERNANCE

Le 27 juillet dernier, Moody’s Investors Service (« Moody’s ») a abaissé les notations d’émetteur à long terme en devises étrangères et locales du gouvernement du Cameroun et celle de sa dette senior non garantie, de B2 à Caa1 avec des perspectives stables.

Suite au cout d’Etat annoncé le lundi 31 juillet 2023 au Niger, l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a pris des sanctions économiques et financières contre la junte militaire. Les frontières aériennes et terrestres entre le Niger et les pays de l’UEMOA désormais fermées. Toutes les transactions commerciales et financières entre les pays de l'UEMOA et le Niger suspendus y compris celles portants sur les produits pétroliers, l'électricité, les biens et services. De même, toutes les transactions financières entre les pays de l'UEMOA et le Niger sont suspendues. Aussi, il est noté la suspension des avoirs financiers et monétaires de l’Est du Niger à la BCEAO et dans les banques commerciales des pays de l'UEMOA, ainsi que la suspension des avoirs financiers et monétaires des entreprises publiques et parapubliques du Niger à la BCEAO et dans les banques commerciales des pays de l'UEMOA.

Lors de la 5e édition des Africa Procurement and Supply Chain Awards 2023, l’Etat de Nigéria a remporté le prix du meilleur État en matière de conformité des achats. Ce grand rassemblement de professionnels de l’approvisionnement et de la chaîne d’approvisionnement lève le voile sur la réussite des organisations et des individus et relève aussi la barre de l’excellence dans l’industrie.

 

CROISSANCE REGIONALE

La 14ème réunion du Comité des Régulateurs Nationaux de Télécommunications des États membres de l’UEMOA (CRTEL) s’est tenue du 24 au 28 juillet à Lomé. La rencontre organisée par la Commission de l’UEMOA en collaboration avec l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) du Togo tourne autour des trois points essentiels. La baisse des tarifs des communications régionales, la qualité de services des communications électroniques, et l’intelligence artificielle, sont les problématiques de discussions des experts pendant cinq jours. En effet, l’ARCEP Togo a présenté aux experts de l’UEMOA la baisse des tarifs mobiles, en moyenne de 67%, la baisse des tarifs internet fixe (FTTH) en moyenne de 64% et un début de prise en compte des problématiques de la qualité de service par les opérateurs de communications électroniques.

La Banque mondiale a fait ressortir dans ses données la liste des plus grandes économies d’Afrique. Le Nigeria, l'Égypte et l'Afrique du Sud sont les trois plus grandes économies. Selon données Banque mondiale, le Nigeria et l'Égypte partagent la première position dans la liste des économies africaines grâce à leurs produits intérieurs bruts chacun avec un PIB en 2022, de presque 477 milliards de dollars. L'Afrique du Sud occupe la troisième place, avec une économie s'élève à environ 406 milliards de dollars. Elle est considérée comme un pôle financier et leader industriel. L'Algérie occupe la quatrième place et le Maroc au cinquième. De son côté, l'Éthiopie est le sixième, avec un PIB de 127 milliards de dollars. La septième position est occupée par le Kenya. L'Angola est 8e sur la liste, la Tanzanie neuvième et le Ghana occupe le 10e rang avec le PIB du pays estimé à 72,84 milliards de dollars.

La Banque africaine de  développement (BAD) a mentionné dans son rapport 2023 des Perspectives économiques de l’Afrique de l’Ouest que l’Afrique de l’Ouest a connu un ralentissement de sa croissance économique au cours de l’année écoulée, à l’exception du Cabo Verde, de la Gambie, de la Guinée, du Mali et du Niger. Le rapport de la BAD a évalué les performances économiques de 15 pays d’Afrique de l’Ouest. Le rapport note que le produit intérieur brut moyen de l’Afrique de l’Ouest a ralenti, passant de 4,4 % en 2021 à 3,8 % en 2022. Ainsi la reprise de la croissance après le ralentissement de 2020 s’est ralentie. Aussi, le rapport mentionne que les perspectives de croissance du PIB de la région sont positives et devraient augmenter légèrement pour atteindre 3,9 % en 2023 et 4,2% en 2024.

 

AUTRES GRAPHIQUES DE LA SEMAINE

 

LES INDICES DE LA BRVM

BRVM Svc Pub Idx évolution de la semaine

COMMODITIES

Le coton évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures U.S

CACAO évolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Café Robusta évolution de la semaine

Place boursière : Europe

 

DEVISES

 

EUR/CNY évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

EUR/XAF évolution de la semaine

Place boursière : Forex calculated Rates

EUR/NGN évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

EUR/GHS évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

USD/NGN

Place boursière : Forex rates and precious Metals

USD/GHS

Place boursière : Forex rates and precious Metals


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

26/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 19 au 25 Février 2024

19/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 12 au 18 Février 2024

12/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 05 au 12 Février 2024

29/01/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 22 au 28 Janvier 2024

22/01/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 15 au 21 Janvier 2024

15/01/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 08 au 14 Janvier 2024

08/01/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 01 au 07 Janvier 2024

03/01/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 25 au 31 Décembre 2023

Voir aussi

Économie et finance en 7 du 19 au 25 Février 2024

26/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 19 au 25 Février 2024
Économie et finance en 7 du 12 au 18 Février 2024

19/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 12 au 18 Février 2024
Économie et finance en 7 du 05 au 12 Février 2024

12/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 05 au 12 Février 2024

Publicité