RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Économie et finance en 7 du 28 août au 1er septembre 2023

01/09/2023
Source : ORISHAS FINANCE
Catégories: Economie et Finance en 7

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

MARCHE DE CHANGES

Les devises évoluent dans l’ordre dispersé en fin de semaine. A l'approche d'un rapport mensuel crucial sur l'emploi américain qui est susceptible d'informer la politique de la Réserve fédérale dans les mois à venir, le dollar était sur le point de briser une série de six semaines de gains contre les principaux pairs vendredi. Il a glissé de 0,08 % à 145,405 yens vendredi, ce qui porte sa perte hebdomadaire à 0,7 %.

EUR/USD évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious Metals

L'euro a peu changé à 1,08455 $ après une chute de 0,74% jeudi qui a réduit sa progression hebdomadaire à 0,49%.

EUR/XAF évolution de la semaine

Place boursière : Forex calculated Rates

EUR/NGN évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

La livre sterling est restée stable vendredi, les données montrant que les précédentes hausses de taux d'intérêt commencent à peser sur l'immobilier et l'industrie manufacturière, mais les chiffres officiels montrent que l'économie s'est mieux comportée qu'on ne le pensait face à la pandémie de COVID-19. La livre sterling est restée stable contre le dollar à 1,2674 $, à 10h26 GMT, à l'intérieur de sa récente fourchette de négociation d'un mois de 1,2548 $ à 1,28175 $. Elle a peu changé par rapport à l'euro, avec la monnaie unique achetant 85,58 pence.

EUR/GBP évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

CRYPTOMONNAIES

Le marché des cryptomonnaies peine à être largement adopté sur les marchés financiers mondiaux. Néanmoins, selon un dirigeant du secteur des métaux précieux, l’or pourrait être particulièrement bien placé pour réussir en tant qu'actif numérique accepté. Pour lui, les performances médiocres de Bitcoin jusqu'en 2023 pourraient permettre à l'or de briller sur le marché numérique.

Une étude officielle sur le développement de la crypto-monnaie et des activités relevant du système de Ponzi au Cameroun révèle que le pays compte près de 900 000 utilisateurs de crypto-monnaies, soit 6,76% de la population active. L’étude a été présentée le 24 août 2023 à Yaoundé, la capitale du pays.

La Securities and Exchange Commission ferme les bureaux de la firme Stockmatch Investments, pour exercice illégal de l’activité de gestion de fonds, deux mois après la censure de Binance Nigeria. La Securities and Exchange Commission (SEC), a indiqué que « Stockmatch Investments Ltd ne s’est pas enregistrée auprès d’elle pour mener des activités de gestion de fonds et promet des taux de rendement exorbitants pour attirer les investisseurs ».

 

MARCHES MONETAIRES

Le Trésor Public du Togo a levé la somme de 23,440 milliards de FCFA sur le marché financier de l'UEMOA en vue d’assurer la couverture des besoins de financement du budget de l'Etat du pays. C’était à l’issue d’une émission simultanée d'adjudication de bons assimilables du trésor (BAT) de durée 364 jours et d'obligations assimilables du trésor (OAT) de 3 et 5 ans.

Le 23 août 2023 le Mali n’a pas réussi à lever 5 milliards de francs CFA (38 millions d’euros) sur le marché financier de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa).  L’émetteur visait à lever des fonds pour financer le budget de l’État. La mission d’adjudication a permis de mobiliser 9,5 milliards de F CFA, soit un taux de couverture de 38 %. Cet échec est causé par la méfiance des investisseurs, notamment des investisseurs régionaux. L’échec de l’adjudication du Mali sur le marché financier de l’Umoa est un coup dur pour le pays dans un contexte de crise économique et financière. Le gouvernement devra trouver d’autres sources de financement pour ses dépenses.

 

MARCHES BOURSIERS

A la fin de la journée de cotation de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) du jeudi 31 août 2023, la valeur des transactions s’est établie à 2,934 milliards de FCFA contre 226,118 millions de FCFA le mercredi 30 août 2023. La capitalisation du marché des actions s’est établie à 7731,353 milliards FCFA contre 7709,660 milliards de FCFA la veille, soit une hausse de 21,693 milliards de FCFA. Tandis que celle du marché obligataire est aussi dans la même dynamique haussière, passant de 10106,348 milliards de FCFA à 10 118,127 milliards de FCFA ce jeudi 31 août 2023, soit une augmentation de 11,779 milliards.

Les indices connaissent une situation contrastée après deux journées consécutives en vert. L’indice BRVM Prestige (indice regroupant l’ensemble des valeurs inscrites sur le compartiment Prestige) enregistre une baisse de 0,66% à 101,59 points contre 102,26 points la veille. L’indice composite (l’indice général de la Bourse) progresse de 0,28% à 207,82 points contre 207,23 points la veille. Et l’indice BRVM 30 (indice des 30 valeurs les plus échangées du marché), enregistre une hausse de 0,27% à 104,32 points contre 104,04 points précédemment.

BRVM COMPOSITE évolution de la semaine

BRVM 30 évolution de la semaine

La Revue Hebdomadaire, une publication spécialisée de la Société de gestion et d'intermédiation (SGI) CGF Bourse basée à Dakar, a mentionné qu’au terme de la semaine du 21 au 25 août 2023, le titre UNIWAX Côte d'Ivoire, qui produit et commercialise des tissus, a enregistré la meilleure performance du marché des actions avec une hausse de son cours de 14,19%. Au terme de cette semaine, le titre UNIWAX Côte d'Ivoire s'est de nouveau rapproché de ce pic précédemment atteint porté par un volume de 11 815 titres échangés en enregistrant une performance de 14,19%. Le titre a réalisé une perte de 1,3 milliard FCFA au titre de son exercice 2022.

 

MATIERES PREMIERES

Alors qu’ils ont augmenté pour la quatrième séance consécutive vendredi, en raison du resserrement de l'offre et des attentes du groupe de producteurs de pétrole de l'OPEP+ qui prolongent les réductions de production jusqu'à la fin de l'année, les prix du pétrole sont sur le point de mettre fin à une série de deux semaines de pertes. Dans les premiers échanges asiatiques, les principales références ont légèrement augmenté, avec le brut américain West Texas Intermediate (WTI) en hausse de 7 cents, ou 0,1%, à 83,70 $ le baril, tandis que le brut Brent était également en hausse de 7 cents à 86,90 $ le baril à 0107 GMT. Par ailleurs, les stocks américains de pétrole brut ont baissé de 10,6 millions de barils la semaine dernière, ce qui est plus que prévu, en raison de l'augmentation des exportations et de l'activité des raffineries, selon les données gouvernementales publiées mercredi.

PETROLE Brut WTI evolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Pétrole Brut Brent évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures Europe

Moins de deux ans après sa découverte, le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé le lundi 28 août dernier le démarrage de la production de pétrole et de gaz naturel du champ Baleine situé au large de la Côte d’Ivoire. Cette production s'appuie « sur les meilleures technologies disponibles pour réduire les émissions ». En réalité, la Côte d’Ivoire dispose déjà, selon l'énergéticien, de l'un des systèmes électriques les plus étendus en Afrique de l'Ouest avec entre 10 à 20 % de sa production d'électricité exportée vers le Ghana, le Burkina Faso, le Mali, le Bénin, le Togo et le Libéria.

80 % des planteurs de cacao vivent en dessous du seuil de pauvreté, alors que le pays est le premier producteur au monde. Cette situation aggravée par l’augmentation des prix des intrants. La chute du cours du cacao dans les années 1990 et, depuis, sa grande volatilité, le monopole de quelques acheteurs et la flambée des prix des intrants consécutifs de la guerre en Ukraine prennent en tenaille ces producteurs qui peinent à vivre de leurs récoltes. En 2023, le Conseil Café Cacao (CCC), a augmenté le prix d’achat au producteur de 9 %. Le kilo de cacao se vend cette année à 925 francs le kilo. Les planteurs ivoiriens, petits et fragiles, sont vulnérables aux moindres secousses du marché.

CACAO évolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Le Bureau of Plant Industry (BPI) a indiqué que les Philippines ont importé 2,19 millions de tonnes métriques (MT) de riz au cours de l'année à ce jour, en baisse de 42,8 % par rapport à l'année précédente en raison de la hausse des prix internationaux du riz. Selon le BPI les importations de riz entre août et le 24 août ont chuté de 56,4% sur un an à 188 933,9 tonnes. Le Vietnam a également annoncé qu’il prévoyait de réduire ses exportations de riz à quatre millions de tonnes par an d’ici 2033.

Durant les deux récentes saisons culturales, des riziculteurs ont vu leurs champs détruits par les crues d’eau de pluies et les maladies sur une superficie de 53,5 hectares. Le Cie d’assurance Radiant a décaissé le mercredi 24 dernier une somme de 12,6 millions Frw pour dédommager 461 riziculteurs. Les riziculteurs dédommagés par la Cie d’assurance Radiant exploitent le riz dans la Coopérative KEHEMU dans le marais de Bugarama, district de Rusizi. Malheureusement, les eaux des ruisseaux de Cyagara et Runguga ont débordé et les champs de riz ont été submergés et transformés en boue et marécages. Ces derniers avaient payé leur assurance agricole à la Cie Radiant qui a accepté de dédommager ces destructions de Mars et Mai derniers. Ces riziculteurs de Bugarama avaient payé 20 millions Frw. Mais la Cie Radiant les a dédommagés pour 273 millions Frw.

Alors que l'attention se porte sur les données de l'emploi américain, l’or augmente, prêt pour un second gain hebdomadaire. Les contrats à terme sur l'or américain ont augmenté de 0,2% à 1 969,40 dollars. L’or au comptant a gagné 0,2% à 1 942,56 dollars l'once à 01h30 GMT, semblant prêt pour un gain hebdomadaire de plus de 1% après que les prix aient atteint des sommets d'un mois mercredi.

L’OR évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious metals

S’agissant des autres métaux, ils sont aussi en voie d’obtenir des gains hebdomadaires. Le platine a augmenté de 0,3% à 970,23 dollars et le palladium a bondi de 1,6% à 1233,63 dollars. Tandis que l’argent au comptant a augmenté de 0,4% à 24,53 dollars l'once.

Argent évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

Soutenus par de meilleures perspectives de demande alors que le principal consommateur de métaux, la Chine, a pris de nouvelles mesures pour relancer un marché immobilier en crise, les prix du cuivre ont commencé le mois sur une note plus ferme malgré un dollar américain fort en fin de cette semaine. Après avoir enregistré sa première perte mensuelle depuis mai,  le cuivre à trois mois sur le London Metal Exchange était en hausse de 0,8% à 8 487,50 dollars la tonne métrique à 01h36 GMT. Le contrat de cuivre d'octobre le plus négocié sur le Shanghai Futures Exchange a baissé de 0,1 % pour atteindre 69 420 yuans par tonne métrique.

Le plomb a augmenté de 0,6 % à 2 231 dollars et le nickel a augmenté de 1,1 % à 20 520 dollars, le zinc a progressé de 0,8 % à 2 449 dollars, et l'aluminium a gagné 0,8 % à 2 225 dollars la tonne, l'étain a augmenté de 0,6 % à 25 550 dollars au LME. De son côté, le plomb a augmenté de 2,9 % à 16 800 yuans, le nickel a peu bougé à 165 480 yuans, l'aluminium du SHFE a augmenté de 1 % à 19 130 yuans la tonne, le zinc a grimpé de 0,4 % à 21 075 yuans, et l'étain a glissé de 0,2 % à 215 010 yuans.

 

ENTREPRISES      

ACWA Power, société active dans le développement de projets énergétiques verts, a annoncé le 30 août 2023 le closing financier du projet Kom Ombo de 200 MW, une centrale solaire située en Égypte. Kom Ombo devrait être commercialement opérationnelle en janvier 2024 avec un investissement global de 182 millions $, impliquant plusieurs institutions financières telles que la BERD, le Fonds de l’OPEP, entre autres. La société a obtenu de l’octroi d’une enveloppe financière de 123 millions $ pour le projet en avril 2023.

Au titre de l'exercice 2022, les actionnaires de la Société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire (SODECI) vont percevoir un dividende annuel global de 4,050 milliards FCFA le 15 septembre 2023. La SODECI avait réalisé à l'issue de l'exercice sous revue un résultat net de 4,805 milliards FCFA, en progression de 10,40% par rapport à l'exercice 2021. Par rapport aux 9 millions d'actions du capital social, les 4,050 milliards FCFA correspond à un dividende net par action de 540 FCFA contre 432 FCFA en 2021. Les investisseurs ont jusqu'au mardi 12 septembre 2023 pour acquérir des actions SODECI afin de bénéficier de ce dividende. A noté que le chiffre d’affaire de la SODECI s'était accru de 25,158 milliards de FCFA à 160,671 milliards de FCFA.

Le lundi 28 août, la compagnie pétrolière et gazière norvégienne Equinor a déclaré avoir acquis une participation de 25% dans Bayou Bend CCS LLC. Cette acquisition s’inscrit dans l’ambition de cette compagnie de développer une capacité nette de transport et de stockage de CO2 de 15 à 30 millions de tonnes d'ici à 2035. 

Le constructeur de motos électriques Spiro a signé un accord de prêt de 63 millions de dollars avec le groupe bancaire Société Générale, agissant à travers ses filiales au Togo et au Bénin. Cet accord s’inscrit dans le cadre de la volonté de cette société à étendre ses activités en Afrique de l'Ouest francophone où il est présent depuis plus d'un an. Spiro recevra une première tranche de 35 millions de dollars, dont 70 % seront garantis par GuarantCo. L’entreprise de mobilité électrique, présente au Bénin, au Togo, au Rwanda et en Ouganda utilisera les fonds pour acquérir de nouveaux vélos et installer des stations de recharge et d'échange de batteries au Bénin et au Togo.

 

BANQUES ET ASSURANCES

La Banque mondiale s’apprête à dévoiler un nouveau projet : le ‘Business Ready’ (B-READY), deux ans après avoir définitivement mis fin à la publication du Doing Business. Business Ready est une étude qui vise à évaluer le climat des affaires et des investissements dans divers pays, avec pour objectif de faciliter les investissements privés, générer de l’emploi et améliorer la productivité. Pour la Banque mondiale, ‘Business Ready’ se distingue en cherchant à pallier les insuffisances de son prédécesseur.

Les banques du Ghana proposent des prêts spécialisés aux PME, tels que des prêts de fonds de roulement, des financements d'équipement et des financements commerciaux. Les banques traditionnelles proposent pour ce qui les concerne une variété de prêts adaptés aux besoins spécifiques des PME. Les banques demandent fréquemment des garanties pour obtenir un prêt. L'immobilier, l'équipement et l'inventaire sont des exemples de garanties.

 

CRIMES FINANCIERS

Le gouvernement béninois a mis en place une équipe de réponse aux incidents de sécurité informatique dénommée « bjCsirt » afin de faire face aux instructions et cybermenaces.  La bjCsirt est créée en septembre 2017 pour prévenir les attaques dans le cyberespace. Elle a une envergure nationale et une pleine autorité pour intervenir en cas d'incident lié à la sécurité informatique. Elle est le premier point de contact pour les institutions de la République du Bénin en cas d’incident de sécurité informatique. La bjCsirt apparaît comme un instrument destiné à redorer le blason de l’économie numérique en misant sur la cybersécurité.

Dans le but de lutter efficacement contre la corruption, le Burkina Faso a mis en place des structures. Il s’agit de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) et le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC). Le secrétaire exécutif du REN-LAC Sagado Nacanabo a donné des éclaircissements sur les avancés de la lutte à ce jour. Selon le bilan de REN-LAC 90,9 % des activités ont pu être menées avec un taux de réalisation budgétaire de 72%. A en croire ce dernier, 287 activités de sensibilisation a été réalisé et 33 communes réparties dans 25 provinces couvrir. 651 plaintes ou dénonciations ont été reçu en 2022 et toutes a été traitées. Il y en a 277 qui ont été résolues, 253 qui sont toujours en traitement, et 65 ont été transférées à des structures mieux habilitées, comme la gendarmerie, l’ASCE-LC et le MBDHP, puis 56 plaintes ont été infirmées ou abandonnées.

Lors de sa séance du mercredi 30 août 2023, le Conseil fédéral a mis en consultation un projet de loi visant à améliorer et à renforcer la lutte contre le blanchiment d'argent. Le projet de loi visant à améliorer la lutte contre le blanchiment d'argent prévoit l'introduction d'un registre fédéral des ayants droit économiques, d'obligations de diligence applicables aux membres des professions juridiques qui exercent des activités particulièrement risquées, ainsi que d'autres mesures qui permettront de renforcer encore l'intégrité et la compétitivité de la place financière et économique suisse. Les activités de blanchiment d'argent et de financement du terrorisme constituent une menace sérieuse pour l'intégrité du système financier.

Le gouvernement du Cap-Vert développe un portail de transparence pour lutter efficacement contre la corruption dans le pays. Pour ce fait, la plateforme mise en place par le gouvernement devrait être opérationnelle en décembre. Le projet a pour vision de mettre à la disposition des citoyens, sur un portail unique, des informations financières provenant des administrations centrales et locales et des entreprises publiques, de manière “plus accessible, plus complète et plus sûre”, conformément aux “bonnes pratiques internationales”, renforçant ainsi la transparence, la pertinence et la crédibilité de l’État cap-verdien.

 

CROISSANCE REGIONALE

Le Fonds de solidarité africaine (FSA) a investi près de 41 millions USD pour le financement de plusieurs projets au Sénégal et au Tchad. Son objectif est d’accompagner l’indépendance énergétique dans ces deux pays. Le fonds évoque 26 millions USD de garanties accordées pour l’extension d’une centrale thermique et une opération au Sénégal.

 

AUTRES GRAPHIQUES DE LA SEMAINE

 

LES INDICES DE LA BRVM

 

BRVM Svc Pub Idx évolution de la semaine

COMMODITIES

Le coton évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures U.S

Café Robusta évolution de la semaine

Place boursière : Europe

 

DEVISES

 

EUR/CNY évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

EUR/GHS évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

USD/NGN

Place boursière : Forex rates and precious Metals

USD/GHS

Place boursière : Forex rates and precious Metals


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

26/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 19 au 25 Février 2024

19/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 12 au 18 Février 2024

12/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 05 au 12 Février 2024

29/01/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 22 au 28 Janvier 2024

22/01/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 15 au 21 Janvier 2024

15/01/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 08 au 14 Janvier 2024

08/01/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 01 au 07 Janvier 2024

03/01/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 25 au 31 Décembre 2023

Voir aussi

Économie et finance en 7 du 19 au 25 Février 2024

26/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 19 au 25 Février 2024
Économie et finance en 7 du 12 au 18 Février 2024

19/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 12 au 18 Février 2024
Économie et finance en 7 du 05 au 12 Février 2024

12/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 05 au 12 Février 2024

Publicité