RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Économie et finance en 7 du 29 Avril au 05 Mai 2024

06/05/2024
Source : ORISHAS-FINANCE
Catégories: Economie et Finance en 7

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

MARCHE DE CHANGES

Le dollar était globalement stable, alors qu'un rapport sur l'emploi américain en baisse a renforcé les paris selon lesquels la Réserve fédérale pourrait encore réduire ses taux à deux reprises cette année, tandis que le yen était un peu plus faible en début de semaine.

EUR/USD évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious Metals

L'euro a augmenté de 0,07% à 1,0765 $, tandis que la livre sterling a augmenté de 0,02% à 1,2547 $ sur la journée.

Le yen s'est affaibli de 0,43% à 153,62 pour un dollar en début de séance, après avoir touché vendredi un plus haut de trois semaines à 151,86, alors que le dollar a perdu du terrain après les données sur l'emploi.

EUR/CNY évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

Le yuan offshore s'est établi à 7,1959 pour un dollar et a gagné plus de 1% la semaine dernière. Le Japon est fermé pour un jour férié lundi, tout comme la Grande-Bretagne, ce qui entraînera probablement une baisse des volumes.

L'indice du dollar, qui mesure la devise américaine par rapport à six de ses rivaux, était à 105,12, après avoir touché vendredi un plus bas de trois semaines à 104,52.

La roupie était à 83,4425 par rapport au dollar américain à 09h50 IST, soit à peine changé par rapport à sa clôture à 83,4225 lors de la séance précédente.

Le rand sud-africain s'est renforcé lundi en début de séance, après une légère hausse de l'activité du secteur privé en avril. A 07h24 GMT, le rand s'échangeait à 18,4650 par rapport au dollar, soit environ 0,3% de plus que sa clôture précédente.

 

CRYPTOMONNAIES

Après avoir plaidé coupable d’avoir enfreint les lois américaines sur le blanchiment d’argent, l’ancien directeur général de Binance a été condamné à quatre mois de prison. Zhao est le deuxième grand patron de la cryptographie à aller en prison, après que Sam Bankman-Fried qui a été condamné le mois dernier à 25 ans de prison pour avoir volé 8 milliards de dollars aux clients de FTX, sa bourse de crypto-monnaies aujourd'hui en faillite.

Au Nigéria, le procès de Binance a été reporté au 17 mai. La bourse de crypto-monnaies est poursuivie au Nigeria pour blanchiment d’argent et de s'être livrée à des activités financières spécialisées sans licence. Outre ces chefs d’accusation portés devant la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC), l'agence nigériane de lutte contre la corruption, Binance et ses dirigeants sont aussi visés par des accusations de fraude fiscale. Cette autre affaire fait l’objet procès distinct qui doit reprendre le 17 mai.

 

MARCHES MONETAIRES

A la fin de son émission d’adjudication simultanée de bons assimilables du trésor (BAT) de 364 jours et d'obligations assimilables du trésor (OAT) de 3 ans, le Togo a obtenu auprès des investisseurs du marché financier de l’UEMOA la somme 32,9 milliards FCFA. L’émetteur a mis en adjudication 30 milliards FCFA et a reçu des soumissions globales de 48,077 milliards FCFA, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 160,26%. Le montant des soumissions retenu est de 32,9 milliards FCFA et celui rejeté à 15,177 milliards FCFA, soit un taux d'absorption de 68,43%. Les investisseurs qui ont vu leurs soumissions retenues, se retrouveront avec un rendement moyen pondéré de 7,65% pour les bons et 7,91% pour les obligations.

 

MARCHES BOURSIERS

La capitalisation boursière du marché des obligations de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a enregistré une hausse de 8,077 milliards FCFA au terme de la séance de cotation de ce vendredi 3 mai 2024. Cette capitalisation est en effet passée de 10 273,513 milliards FCFA la veille à 10 281,590 milliards FCFA ce vendredi 3 mai 2024. Celle du marché des actions a enregistré par contre une baisse de 27,069 milliards s’élevant à 8 154, 581 milliards de FCFA contre 8 181,650 milliards de FCFA la veille. Quant à la valeur des transactions elle est passée de 425,462 millions FCFA jeudi 2 mai 2024 à 968,441 millions FCFA ce 3 mai 2024.

Une seconde baisse consécutive est notée concernant les indices. L’indice BRVM Composite a enregistré un repli de 0,33% à 219,19 points contre 219,92 points la veille. De son côté, l’indice BRVM 30 a enregistré une baisse de 0,38% à 109,98 points contre 110,40 points précédemment. L’indice BRVM Prestige se retrouve avec une baisse de 1,23% à 103,10 points contre 104,38 points la veille.

BRVM COMPOSITE évolution de la semaine

BRVM 30 évolution de la semaine

Les responsables de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) ont annoncé que la première cotation à la BRVM des obligations issues des fonds communs de titrisation de créances (FCTC) intitulés << FCTC Sonatel C-1 6,40% 2023-2028>> et « FCTC Sonatel C-2 6,60% 2023-2030 admis au compartiment des obligations aura lieu le mercredi 22 mai 2024. Dans le cadre de l’exécution de sa stratégie et tenant compte de l’évolution sectorielle, de la concurrence renforcée sur ses différents marchés et des aspects réglementaires, la Sonatel avait entendu poursuivre sa politique d’investissement afin continuer sa croissance, impulser ses relais de croissance et diversifier son modèle économique.

Le jeudi 25 avril 2024, la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et Global green growth Institute (GGGI) ont signé un protocole d’accord. L’accord a été signé dans le but de renforcer les capacités des acteurs du marché financier régional et de faciliter l’émission d’obligations vertes, sociales et durables (ESG) dans les pays de l’UEMOA. La BRVM a publié une note d’information selon lequel le partenariat signé avec GGGI bénéficiera aux huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), notamment dans l’élaboration de programmes de sensibilisation et de formation sur mesure et sur les opportunités et les approches liées à l’émission d’obligations durables et vertes.

 

MATIERES PREMIERES

Les contrats à terme sur le pétrole ont grimpé après que l'Arabie Saoudite a augmenté les prix du brut en juin pour la plupart des régions et alors que les perspectives d'un accord de cessez-le-feu à Gaza semblaient minces, ravivant les craintes que le conflit Israël-Hamas pourrait encore s'élargir dans la région clé productrice de pétrole. Les contrats à terme sur le brut Brent ont gagné 51 cents, ou 0,6%, à 83,47 dollars le baril à 06h36 GMT, tandis que les contrats à terme sur le brut américain West Texas Intermediate étaient à 78,64 dollars le baril, en hausse de 53 cents, ou 0,7%. La semaine dernière, les deux contrats à terme ont enregistré leur plus forte perte hebdomadaire en trois mois, le Brent chutant de plus de 7% et le WTI de 6,8%, alors que les investisseurs pesaient sur la faiblesse des données sur l'emploi aux États-Unis et sur le calendrier possible d'une baisse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale.

PETROLE Brut WTI evolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Pétrole Brut Brent évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures Europe

Les prix du cuivre à Shanghai ont chuté, faisant suite aux pertes enregistrées à Londres, dans un contexte de raffermissement du dollar et d'absence d'amélioration nette de la demande sur le marché immobilier chinois en difficulté. Le contrat de cuivre le plus négocié en juin sur le Shanghai Futures Exchange (SHFE) a chuté de 0,7% à 81 180 yuans (11 254,84 dollars) la tonne à la pause de midi, faisant suite à une baisse globale de 0,8% sur le London Metal Exchange, alors que les marchés chinois étaient fermés pour des vacances la semaine dernière.

Le zinc SHFE a perdu 0,2% à 23.330 yuans, l'étain a chuté de 0,6% à 259.820 yuans, tandis que l'aluminium a augmenté de 0,7% à 20.745 yuans, le plomb a progressé de 1,4% à 17.575 yuans et le nickel a augmenté de 0,4% à 144.590 yuans.

Le prix de l'or s'est raffermi lundi, les espoirs de réduction des taux d'intérêt de la Réserve fédérale plus tard dans l'année et les tensions au Moyen-Orient ayant renforcé l'attrait du lingot sans rendement. L'or au comptant a augmenté de 0,4% à 2 310,89 dollars l'once, à 0244 GMT. Les contrats à terme sur l'or américain ont gagné 0,6 % à 2 322,30 $ l'once.

L’OR évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious metals

L'argent au comptant était en hausse de 1,4% à 26,91 dollars l'once. Le platine a perdu près de 0,7 % à 948,78 dollars et le palladium a baissé de 0,2 % à 944,05 dollars.

Argent évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

 

ENTREPRISES

African Gold a annoncé le mardi 30 avril dernier qu’il prévoit une émission d’actions visant à lever 2,09 millions de dollars australiens (1,6 million $) auprès de ses actionnaires pour financer l’exploration de l’or en Côte d’Ivoire. Les fonds seront utilisés pour financer un programme de forage à circulation inverse (RC) sur le prospect Blaffo Guetto du projet Didievi. African Gold prévoit pour ce projet un forage intercalaire à la tarière sur une tendance aurifère longue de plus de 10 km.

Lors des trois premiers mois de l'année, la compagnie franco-néerlandaise AirFrance-KLM a enregistré une perte d'exploitation de 522 millions d'euros, malgré une hausse de la fréquentation de ses vols. A 522 millions d'euros contre 344 millions lors des trois premiers mois de 2023, la perte nette part du groupe franco-néerlandais est même plus importante qu'attendue par les analystes financiers, même si la période s'avère traditionnellement faible pour les compagnies aériennes basées en Europe. La société a maintenu ses objectifs financiers annuels, forte de solides réservations pour la période estivale, malgré cette perte représentant plus de la moitié du bénéfice annuel record de 2023.

BW Energy et Minsheng Financial Leasing (MSFL) ont signé un accord de cession-bail dans le but d’installer la production de MaBoMo sur le permis de Dussafu, au large du Gabon. L’accord signé avec MSFL fournira 150 millions de dollars de produit brut de vente sur une durée de bail de 10 ans avec une option de rachat de l'unité à partir de la fin de la septième année. La société a indiqué que la transaction libère 110 millions de dollars nets de liquidités pour l'entreprise, conformément à la participation directe dans la licence.

L’australien Resolute Mining a annoncé le 30 avril dernier que les mines d’or Syama au Mali et Mako au Sénégal ont enregistré une baisse de leur production. L’australien Resolute Mining vise une production maximale de 365 000 onces (10,3 tonnes) d’or sur ces deux opérations africaines. La production d’or de Resolute Mining a diminué de 17% en glissement annuel pour s’établir à 76 351 onces d’or. Syama a livré 48 459 onces au premier trimestre 2024, contre 58 655 onces un an plus tôt, soit une baisse proche de 17% en glissement annuel. Le reste de la production est obtenue à partir de la mine d’or Mako au Sénégal. Cette dernière a aussi vu son rendement baisser de 2%, passant de 33 604 onces d’or au premier trimestre 2023 à 27 892 onces un an plus tard.

La Sonatel a annoncé qu’elle paiera un dividende annuel global de 157,500 milliards FCFA pour le compte de l’exercice 2023. Les 157,500 milliards FCFA prévus pour les actionnaires de la Sonatel correspond à un dividende net par action de 1 575 FCFA contre 1 500 FCFA en 2022, soit une hausse de 75 FCFA. Pour les responsables de la BRVM, le titre Sonatel cotera ex-dividende à partir du mercredi 15 mai 2024. Les investisseurs désirant acquérir ce titre et par ricochet profiter du dividende net qui sera versé le 17 mai 2024, ont jusqu'au mardi 14 mai 2024 pour le faire.

Huawei Technologies a enregistré une croissance plus fulgurante de son chiffre d'affaires et de son résultat net au premier trimestre 2024. Cette croissance est portée par un fort retour sur le marché des smartphones. Le bénéfice net de Huawei a bondi de 564,04 % sur un an (sur un an) pour atteindre 19,65 milliards de RMB (2,71 milliards de dollars) au premier trimestre, et les revenus de ce trimestre ont augmenté de 36,66 % sur un an pour atteindre 178,45 milliards de RMB. Selon les chiffres, Huawei a accéléré sa croissance cette année dans un contexte de reprise continue après les sanctions américaines.

Makhtar Diop, directeur général de la Société financière internationale (IFC), est au Bénin depuis le 1er mai. L’objectif de sa visite est de réaffirmer l’engagement de l’institution à renforcer son soutien à la stratégie de croissance du secteur privé et aux objectifs du pays en matière de croissance économique, de création d’emplois et de développement durable.  Il s’agit du premier déplacement de M. Diop au Bénin depuis qu’il a été nommé à ce poste. Au cours de cette visite, M. Diop a été reçu par le Président du Bénin, Patrice Talon, le Ministre d’État en charge de l’Économie et des Finances du Bénin, Romuald Wadagni, ainsi que d’autres membres du gouvernement, chefs d’entreprise du secteur agroalimentaire et femmes entrepreneures.

Les essais à charge de l’usine de la Société cotonnière du premier août (Socopa) sont lancés. Selon Shadiya Alimatou Assouman, ministre de l’Industrie et du Commerce, ce lancement représente une étape cruciale, non seulement dans le développement de notre industrie textile et dans la promotion de notre économie nationale, mais également dans le développement socioéconomique de la commune de Djougou, voire de tout le département de la Donga. L’usine d’égrenage de Djougou a une capacité annuelle de transformation de trente mille tonnes de coton graine et emploiera des travailleurs permanents et saisonniers. Elle offrira selon divers témoignages, l’opportunité de création de plusieurs milliers d’emplois directs au profit des populations béninoises en général et du département de la Donga en particulier.

La Compagnie maritime belge (CMB) prévoit d’investir 3,5 milliards de dollars dans un complexe de production d’hydrogène et d’ammoniac décarbonés en Namibie en association avec un partenaire local. L’installation produira initialement 400 kilogrammes (882 livres) d’hydrogène par jour, alimentée par une centrale solaire de 5 mégawatts située près de la ville portuaire de Walvis Bay. Sa construction devrait coûter 30 millions de dollars.

 

BANQUES ET ASSURANCES

Lors de la cérémonie de distribution organisée à la fin de la rencontre afro-arabe pour les paiements électroniques à Casablanca, au Maroc, la Banque centrale de Mauritanie a reçu le prix du « meilleur programme pour la modernisation des infrastructures financières en Afrique ». Le prix a été reçu, au nom du gouverneur de la BCM par Sidi Mohamed Dhaker, conseiller principal du gouverneur. Il s’agit de l’un des plus importants prix d’excellence offerts annuellement en marge de l’évènement.

L’agence de notation financière Fitch Ratings a maintenu la notation de la BOAD à 'BBB'. La perspective a été révisée à la baisse passant de stable à négative. La notation de Fitch reflète les incertitudes pesant sur la capacité de la banque à maintenir la qualité de son portefeuille de prêts, dans un contexte où deux de ses débiteurs, la Guinée-Bissau et le Niger, montrent des signes de fragilité financière. La BOAD bénéficie certes d'une augmentation de capital en cours, qui devrait renforcer sa solvabilité, mais l'agence de notation reste prudente quant à l'impact potentiel de l'environnement opérationnel sur la banque.

C’était le 4 avril dernier que s’est tenu le lancement du premier bureau de représentation du KEITI en Afrique. A cette occasion, le Groupe de la Banque africaine de développement et le Korea Environmental Industry and Technology Institute (Institut coréen de l'industrie et de la technologie de l'environnement), KEITI ont réaffirmé leur collaboration mutuelle. Elles ont échangés sur leurs efforts institutionnels respectifs au Ghana et sont convenues d’un partage des connaissances et d'une collaboration pour mobiliser des financements en faveur du développement.

Du lundi 29 et mardi 30 avril 2024 s’est tenue à Abidjan une mission multisectorielle Côte d’Ivoire-Égypte. Elle est organisée sous la collaboration entre le Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank, la Société Ivoirienne de Banque et Attijariwafa bank Égypte et le Service Commercial Égyptien relevant du ministère du Commerce et de l’Industrie de l’Égypte. Tenue sous le thème « Égypte – Côte d’Ivoire Business Bridge », la mission multisectorielle avait pour objectif de faciliter les relations commerciales entre les clients d’Attijariwafa bank Égypte et ceux de la Société Ivoirienne de Banque, avec le partenariat du ministère du Commerce et de l’industrie et le soutien du Vice-ministre du Commerce et de l’Industrie de la République Arabe d’Égypte, Président du Service Commercial Égyptien, Yahia Elwathik Bellah, présent lors de l’événement aux côtés d’une trentaine d’investisseurs venus d’Égypte.

Les résultats consolidés 2023 parus dans la soirée du mardi 30 avril dernier mentionne que Ecobank consolide sa diagonale continentale. Le groupe bancaire panafricain affiche pour la première fois depuis 2015 un revenu net supérieur à deux milliards de dollars (+11 %). Dans sa stratégie évoquée en décembre 2023, le groupe Ecobank a plaidé pour « une accélération de la croissance » des activités aux entreprises et aux particuliers. Désormais, la banque cotée à Lagos, à Accra et à la BRVM (marché financier de l’Afrique de l’Ouest) cherche à consolider sa position dans les 15 pays où elle dans le top 3 (Côte d’Ivoire, Sénégal, Guinée, Centrafrique ou encore Zimbabwe).

Le comité des agréments de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) a décidé de retirer avec effet immédiat les agréments de la MUTRAGUI et de la SONAG en Guinée. La décision du comité  des agréments de la BCRG a été prise le mardi 30 avril dernier. Selon la décision, « cette mesure implique la cessation automatique des activités de ces sociétés ainsi que leur radiation de la liste des sociétés d’assurances autorisées à exercer en République de Guinée ».

Pour le compte du premier trimestre 2024, NSIA Banque Côte d'Ivoire a annoncé un bénéfice net de 7,1 milliards de FCFA (11,5 millions $).Une dynamique en légère accélération par rapport au premier trimestre 2024. Plusieurs facteurs expliquent les réalisations actuelles de NSIA Banque Côte d'Ivoire. Il s’agit notamment de « la hausse des revenus sur les engagements de la clientèle et sur les titres en portefeuille, une baisse du coût du risque et maîtrise des frais de gestion » qui ont permis de booster le bénéfice avant impôts.

La Banque nationale pour le Développement Economique (BNDE) est l’un des premiers établissements bancaires de la sous-région. Elle a mobilisé un montant de 70 millions d’euros auprès de la Banque Sud-Africaine de Développement (DBSA). La BNDE veut à travers ce partenariat financier Sud-Sud, d’un montant de 70 millions d’euros, soit 46 milliards de francs CFA, renforcer sa mission fondamentale de financement de l’économie sénégalaise, en particulier des projets structurants. Cette ressource mobilisée, auprès d’un partenaire financier de premier rang, va renforcer le financement de la clientèle historique, les PME/PMI, mais aussi et surtout la consolidation de sa qualité de banque de développement.

Le Bénin a présenté une demande pour accéder au statut de membre de la BERD en juillet 2023. Une fois que la demande sera approuvée,  de la Banque sera entrée en vigueur. La Banque sera en mesure le Bénin deviendra ainsi le premier pays d’Afrique subsaharienne à adhérer à la BERD en tant que 75e actionnaire. A noté que la BERD compte à présent 73 pays actionnaires, en plus de l’Union européenne et de la Banque européenne d’investissement. La BERD soutient les pays en transition au moyen d’investissements, d’activités de conseil et de réformes politiques. Elle s’attache à promouvoir le développement du secteur privé et le changement durable, léguant ainsi un héritage durable en vue d’un avenir meilleur.

Sous le thème « Risk Management : centre de profits ou centre de coûts ? », la première édition du B4 du Risk Manager de NSIA Assurances Guinée a été lancée le jeudi 25 avril 2024, à Conakry. Il s’agit d’un espace privilégié favorisant les rencontres et les échanges, créant ainsi un cadre propice au développement de relations d’affaires solides. La culture de l’assurance est peu connue, c’est pourquoi NSIA Assurances s’est lancée dans cette initiative novatrice.

 

CRIMES FINANCIERS

Dans le cadre des discussions en cours avec un organisme de réglementation américain au sujet d'une enquête sur le blanchiment d'argent et des pénalités qui pourraient lui être imposées, la banque canadienne TD a déclaré mardi dernier qu'elle avait constitué une provision initiale de 450 millions de dollars. TD Bank a révélé l'an dernier qu'il coopérait avec les autorités dans le cadre d'une enquête menée par le ministère américain de la justice sur son programme de lutte contre le blanchiment d'argent. La banque a déclaré que la provision ne reflète pas le montant global final des sanctions pécuniaires potentielles, ni les sanctions non pécuniaires "qui sont inconnues et dont l'estimation n'est pas fiable à l'heure actuelle".

Dans le rapport 2022 du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l'Ouest (GIABA), il est mentionné que le Burkina Faso, le Sénégal et le Mali font l'objet d'un suivi accru et sont soumis à des plans d'actions individuels pour combler les lacunes stratégiques de leurs dispositifs de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT). Les trois pays de l’Afrique de l’Ouest ont pris des engagements politiques de haut niveau et collaborent avec le Groupe d’action financière (GAFI) et le GIABA dans la correction de leurs lacunes stratégiques.

Pour des projets de construction et de forage d’eau, un individu non affilié à l'Union Africaine (UA) a tenté de retirer des fonds via de faux ordres de paiement. La Commercial Bank of Ethiopia (CBE) et son propre département financier ont rapidement déjoué une récente tentative de fraude. A travers un communiqué officiel, l’UA a exprimé sa gratitude envers le personnel de la CBE qui ont préservé ainsi les fonds, tout en évitant une perte potentielle et maintenant l’intégrité de leurs contrôles financiers intacts. Cette tentative de fraude a mis en lumière des vulnérabilités potentielles. Un constat qui les a incités à une révision des mesures de sécurité en place.

 

GOUVERNANCE

Réuni le 18 avril 2024 à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis, le comité de sélection des « Africa Road Builders » a désigné les présidents équato-guinéen Téodoro Obiang Nguema Mbasogo et congolais, Denis Sassou-Nguesso, comme lauréats de l’édition 2024 du trophée Babacar Ndiaye. Ils recevront leurs trophées le 30 mai 2024 à Nairobi, au Kenya, en marge des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement. Ils succèdent au chef de l’État malgache Andry Rajoelina, vainqueur du prix en 2023.

Le PDG de Bloomfield Investment, Stanislas Zézé a indiqué jeudi que la Côte d’Ivoire a consolidé sa position de catégorie risque faible, avec une évolution de trois points de base. Soit de 6,2% en 2023 à 6,5% en 2024, où l’investissement est ouvert sur la durabilité avec un taux négligeable de risques. La Côte d’Ivoire voit sa note à long terme se bonifier de (A-) à A sur l’échelle de Bloomfield Investment Corporation. Sur le court terme, la première économie de l’UEMOA, avec 50% de la masse monétaire en circulation, maintient sa note A2 avec perspective stable. La croissance économique est anticipée à 6,5% pour cette année.

 

CROISSANCE REGIONALE

L'Organisation de l'aviation civile internationale (Oaci) a procédé à une évaluation sur le travail que l'Agence nationale de l'aviation civile et de la météorologie (Anacim) mène en matière de supervision de la sécurité de l'aviation. L'agence confie que le Sénégal est premier dans la zone de l'Uemoa et deuxième dans la sous-région Afrique occidentale et centrale. Le Sénégal a obtenu comme résultat provisoire, un taux global de mise en œuvre des dispositions de la Convention relative à l'aviation civile internationale de 84,89%. Selon le communiqué de l'Anacim, le Sénégal est ainsi premier dans la zone de l'Uemoa et deuxième dans la sous-région Afrique occidentale et centrale couverte par le bureau régional de l'Oaci à Dakar derrière le Ghana (88,62%). Ce résultat dépasse les objectifs fixés dans le plan mondial pour la sécurité de l'aviation civile (Gasp) qui est à 75% pour 2024.

 

AUTRES GRAPHIQUES DE LA SEMAINE

 

LES INDICES DE LA BRVM

 

BRVM Svc Pub Idx évolution de la semaine

COMMODITIES

Le coton évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures U.S

CACAO évolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Café Robusta évolution de la semaine

Place boursière : Europe

 

DEVISES

 

EUR/GBP évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

EUR/XAF évolution de la semaine

Place boursière : Forex calculated Rates

EUR/NGN évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

EUR/GHS évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

USD/NGN

Place boursière : Forex rates and precious Metals

USD/GHS

Place boursière : Forex rates and precious Metals


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

01/07/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 30 Juin 2024

24/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 17 au 23 Juin 2024

18/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 10 au 16 Juin 2024

10/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 03 au 09 Juin 2024

03/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 27 Mai au 02 Juin 2024

27/05/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 20 au 26 Mai 2024

21/05/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 13 au 19 Mai 2024

13/05/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 06 au 12 Mai 2024

29/04/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 22 au 28 Avril 2024

Voir aussi

Économie et finance en 7 du 24 au 30 Juin 2024

01/07/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 30 Juin 2024
Économie et finance en 7 du 17 au 23 Juin 2024

24/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 17 au 23 Juin 2024
Économie et finance en 7 du 10 au 16 Juin 2024

18/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 10 au 16 Juin 2024

Publicité