RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Sénégal: 50 lycéens sensibilisés sur les bonnes pratiques d'utilisation des outils du numérique

13/04/2021
Catégories: Economie/Forex

Le Ministre l'Economie numérique et des Télécommunications vient de réaffirmer l’engagement de l'Etat du Sénégal à faire face à la problématique de la protection des enfants sur Internet. Yankhoba Diatara a organisé, jeudi et vendredi à Thiès, un atelier de formation sur la protection des enfants en ligne (Pel).

50 lycéens ont été sensibilisés sur les bonnes pratiques d'utilisation des outils numériques et 30 acteurs des médias invités à une meilleure prise en charge des enfants dans le traitement et la diffusion des informations en ligne.
Le Ministre l'Economie numérique et des Télécommunications a placé l'atelier dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'actions national sur la protection des enfants en ligne (Pel). Cela passe par la mise en place d'un «cyberespace de confiance, sécurisé et résilient pour tous». En d'autres termes, l'Etat veut promouvoir une culture généralisée de la cybersécurité au Sénégal.

Selon Yankhoba Diatara, les enfants et les jeunes sont des utilisateurs et innovateurs sur Internet qui, malgré de nombreux avantages, fait courir beaucoup de risques : exploitation sexuelle des enfants, cyber harcèlement, cyber intimidation, dénigrement, extrémisme violent, dépendance aux jeux électroniques, etc.
«Dès lors, faudrait-il saluer les initiatives de l'Etat pour la protection des enfants en ligne et exhorter tous les acteurs à le soutenir», a estimé le Ministre de l'Economie numérique et des Télécommunications. Il a soutenu que «pour relever ce défi, il faudrait d'abord régler la question de la souveraineté numérique du pays», a-t-il dit.

S'adressant aux acteurs des médias, Yankhoba Diatara les a invités à «une meilleure prise en charge des enfants dans le traitement et la diffusion des informations en ligne». Aussi, compte tenu du contexte pandémique et des dérives notées sur la toile, en particulier les réseaux sociaux, il les a invités à «participer à la vulgarisation des cybergestes barrières à adopter par les populations en vue de l'émergence de cybercitoyens responsables».


0 COMMENTAIRE