RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Economie et finance en 7, du 06 au 10 décembre 2021

10/12/2021
Catégories: Economie et Finance en 7

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

Marché de changes

Le dollar américain montait vendredi face à l'euro avant la publication de l'inflation aux Etats-Unis pour novembre, dernier indicateur économique majeur outre-Atlantique avant la réunion de la Réserve fédérale (Fed) la semaine prochaine. Les cambistes estiment en effet que l'institut monétaire américain va poursuivre son virage vers une politique plus stricte lors de sa réunion la semaine prochaine pour faire face à une inflation qui dépasse très largement son objectif de 2%. La Banque centrale européenne (BCE), la Banque du Japon et la Banque d'Angleterre (BoE) se réuniront également la semaine prochaine.

 

Cryptomonnaies

La récente chute liée aux liquidations des contrats sur le marché à terme Bitcoin le week-end dernier, a provoqué une dégringolade du prix ces derniers jours. Le bitcoin chute de plus de 30% depuis ses plus hauts sommets du mois dernier, et qui a pour conséquence de semer le doute chez les acteurs du marché, notamment pour les investisseurs moins avisés sur ce secteur impitoyable des actifs numériques. Le nombre total de bitcoins sur les plateformes d'échange a atteint un nouveau plus bas depuis trois ans en affichant  2 389 598 BTC disponibles, autrement dit, un plus grand nombre de BTC sont retirés des plateformes plutôt que remis en circulation dans le réseau.

 

Marchés monétaires

Au terme de son opération d’Emprunt obligataire, la Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) a mobilisé 115 milliards de francs CFA (FCFA, environ 197,3 millions de dollars américains), contre 100 milliards initialement recherchés. Cet emprunt obligataire s'inscrit dans le cadre de la seconde opération de levée de fonds initiée par la BDEAC avec le soutien d'un consortium des banques. Les fonds collectés serviront à financer des projets intégrateurs de la région d'Afrique centrale, aussi bien du secteur public que du secteur privé.

En vue de financer des investissements prévus au budget de l'Etat au titre de l'année 2021, l'Etat de Côte d'Ivoire, à travers sa Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP), avait émis cet emprunt obligataire d'une maturité de 10 ans. Les responsables de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) ont annoncé que la Première cotation de cet l'emprunt dénommé "TPCI 5,90 % 2021-2031" a été programmée pour le 21 décembre 2021.

Egalement, au terme de son émission de bons assimilables du Trésor (BAT) dénommé «bons de soutien et de résilience», l’Etat du Mali a obtenu ce 8 décembre 2021 sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) un montant de 20,200 milliards de FCFA (30,300 millions d’euros). La maturité est de 364 jours

L'Etat du Sénégal, un émetteur de référence sollicite le marché financier sous régional vendredi à travers des obligations de relance d'un montant de 70 milliards de francs Cfa et sur une maturité de 15 ans. Dans un communiqué, l’agence UMOA-Titres annonce que la maturité est de 15 ans et elle offre un coupon à 6,15% l'an. Le paiement des intérêts se fera annuellement sur la base du taux d'intérêt fixé et ce, dès la fin de la première année.

 

Marchés boursiers

Les deux indices de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilière (BRVM) ont enregistré une faible progression à l’issue de la séance de cotation du jeudi 9 décembre 2021. La valeur totale des transactions s’est élevée à 462,667 millions contre 2,292 milliards de FCFA la veille. Quant à la capitalisation boursière du marché des actions, elle a connu une hausse de 8,166 milliards de FCFA à 5914,650 milliards de FCFA contre 5 906,484 milliards de FCFA la veille. En revanche, celle du marché obligataire est en baisse de 7,191 milliards de FCFA, à 7081,662 milliards de FCFA contre 7088,853 milliards de FCFA la veille.

Lors de la 24ème conférence annuelle de l'African Securities Exchanges Association (ASEA) placée sous le thème ‘’Les marchés financiers, moteur clé de l'émergence africaine’’, les bourses africaines appellent à un cadre incitatif à l’introduction en bourse (IPO) des petites et moyennes entreprises (PME). Les PME constituent en effet l'écrasante majorité du tissu économique africain, mais restent les moins présentes sur les places financières. Sur les 2400 entreprises cotées sur les 26 bourses de valeurs mobilières réunies au sein de l'ASEA, peu d'entre elles sont des PME et les différentes campagnes menées pour inciter ces dernières à réaliser des IPO ont eu, dans le temps un succès relatif.

 

Matières premières

Le marché de l'or noir se focalise sur la reprise de la pandémie de Covid-19, inquiet de savoir si le variant Omicron va pousser à de nouveaux confinements. Après leur correction de la veille, les cours du pétrole finissaient la semaine en nette hausse dans un marché déboussolé par les incertitudes autour du variant Omicron.

La Commission congolaise des mercuriales des prix du ministère du Commerce extérieur indique à travers un communiqué que plusieurs produits miniers ont connu une augmentation de prix sur le marché international. La tonne de cuivre a été vendue à 9.752 USD, le zinc à 3.372 USD, l’étain à 40.398 USD, l’or à 58,03 USD, l’argent à 0,76 USD.

Par ailleurs, Commission congolaise des mercuriales des prix du ministère du Commerce extérieur indique qu’un kilogramme de café Arabica connait une hausse en se vendant à 4,15 USD la semaine du 29 novembre au 04 décembre 2021. Le café Robusta et le caoutchouc connaissent une stabilité des prix en se négociant respectivement 2,26 euro/Kg et 0,8 Euro/kg. Le cacao observe par contre observe une baisse de prix en se vendant à 1,20 contre 1,31 USD/kg.

Sur le marché de l’or, l’américain Newmont vise une production attribuable de 6,2 millions d’onces d’or en 2022, dont 1,05 million d’onces au Ghana. En Afrique, la compagnie est seulement active au Ghana avec les mines d’or Ahafo et Akyem où elle a déjà produit 617 000 onces de janvier à fin septembre 2021.

 

Entreprises

Le ministre ivoirien de l’Economie numérique, des Télécommunications et de l’innovation, Roger Adom, a lancé lundi à Abidjan l’Initiative Startup4Gouv, un cadre où l’Etat pourra puiser des solutions de startups face à ses challenges. Un programme qui se veut une approche innovante, de collaboration entre les acteurs du secteur de l’innovation et l’administration publique.

Avec l’acquisition de MainOne, fournisseur mondial de datacentres et de services d’hébergement d’infrastructures, Equinix débarque en Afrique de l’ouest. Equinix a annoncé récemment avoir acquis la société MainOne, l’un des principaux fournisseurs de services de télécommunications et de solutions de communication innovants pour les entreprises en Afrique de l’Ouest. La transaction est estimée à 320 millions USD.

La Société Electricité de Guinée (EDG SA) a signé un contrat d'achat d'énergie qui permettra d'alimenter la ville de N'zérékoré en électricité de qualité et en quantité suffisante pour le bonheur des populations de Zaly. La signature dudit contrat est l'aboutissement de plusieurs mois de négociation, entre l’Etat ivoirien, représenté par ses Sociétés d'électricité (CI ENERGIES et CIE) et l’Etat guinéen, représenté par EDG.

La Société nationale des hydrocarbures (SNH) a reversé 595 millions de dollars à l’Etat camerounais au terme des trois premiers trimestres de l’année 2021. De manière générale, les chiffres publiés lors de la deuxième session annuelle du conseil d’administration observent une tendance haussière par rapport à l’année dernière malgré la conjoncture économique difficile renforcée par la pandémie de Covid-19.

L’application mise en place en Afrique francophone, Gozem veut davantage se développer pour offrir plus de services à sa clientèle. La Start-up qui jusque-là spécialisée dans le développement d'application qui fournit une multitude de services, a annoncé récemment son projet de se lancer dans les services bancaires numériques et de prêts.  

 

Banques et Assurances

La Banque africaine de développement (Bad) décroche la première place « Gold Stevie » 2021 grâce à son programme Technologies pour la transformation de l'agriculture en Afrique. Ce prix lui a été décerné lors du 18e événement virtuel annuel des International Business Awards. La Banque africaine de développement a reçu le prix Gold Stevie 2021, en reconnaissance de la campagne numérique de l'institution présentant son initiative Technologies for African Agricultural Transformation (TAAT).

Ecobank Transnational Incorporated a publié les résultats de ses activités à septembre 2021. À septembre 2021, le groupe Ecobank a réalisé un résultat avant impôt de 352 millions de dollars, une augmentation de 41% par rapport à l'année précédente. Les revenus se sont établis à 1,3 milliard de dollars, en hausse de 4%. D'où le rendement des capitaux propres corporels a augmenté à 17,9%, et la valeur par action des capitaux propres sont montés de 11 %. Selon Ade Ayeyemi, Directeur Général du Groupe, les résultats sont solides et reflètent la diligence que les Ecobanquiers mettent chaque jour pour aider les clients et pour répondre à leurs besoins financiers.

La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) poursuit sa remontée avec une perspective de la note B2 passée de négative à stable. Par ailleurs, l’agence de notation, Moody’s suppose que la BIDC ralentira considérablement l’expansion de son portefeuille de prêts. Dans une note publiée le 3 décembre 2021, l’agence indique que cette perspective améliorée traduit aussi l’effet induit du règlement des arriérés de quelques importants actionnaires dans le cadre de l’augmentation de capital de la banque de développement, l’amélioration de la liquidité de la banque, un meilleur management des risques et la réduction de la dépendance de la BIDC à une gamme étroite de financement du commerce, rapporte l’agence.

La République démocratique du Congo a enregistré six nouveaux opérateurs d’assurances. Ils ont été autorisés par le conseil d’administration de l’Autorité de régulation et de contrôle des assurances (ARCA) pour opérer dans le pays. Les sociétés concernées sont les courtiers H&B Assurances Rdc Sarl, Royale d’assurances Sarl, Orbis Sau et Exa Sas.

La première banque gabonaise, en terme de base clientèle, Atlantic Financial group, a été rachetée par le groupe ivoirien Atlantic Financial Group (AFG CEA). Cette acquisition a été effective grâce à un accord de prêt de 21,4 milliards de francs signé entre la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) et le groupe AFG CEA afin de soutenir l’expansion de ses activités en Afrique centrale et, notamment, au Gabon. Ces financements permettront à AFG CEA de devenir l’actionnaire majoritaire de la Bicig avec une prise de participation de 52% dans son actionnariat.

 

Crimes financiers

La Guinée veut accentuer sa lutte contre la délinquance financière, notamment les détournements de deniers publics. Ainsi, elle se dote d'une Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF). La Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF) de la Guinée aura un rôle clé dans un pays riche en ressources mais parmi les plus pauvres, en termes de revenus par habitant.

La justice américaine a décidé de l'abandon définitif des procédures judiciaires contre la Société Générale. Cette décision intervient trois ans après la signature d'accords transactionnels qui lui avaient coûté 2,6 milliards de dollars. Aucune poursuite ne pourra plus être menée dans le cadre de l'affaire des violations d'embargos et de blanchiment, ni dans celui de l'affaire des soupçons de corruption avec le fonds souverain libyen et de la manipulation des taux interbancaires.

UBS est à nouveau épinglée par un consortium de médias et d’ONG qui ont décortiqué des données bancaires venant de République démocratique du Congo (RDC). La banque est accusée de manquer de curiosité sur des fonds ayant servi à acheter des machines agricoles pour les terres de l’ancien président de la RDC Joseph Kabila, au pouvoir entre 2001 et 2019.

Au Sénégal, le commissaire Mor Ngom a annoncé que quatre individus ont été interpellés lundi par les éléments du commissariat urbain de Diourbel pour blanchiment de faux billets. Ce réseau de faussaire est constitué d’un étudiant en commerce, un ancien militaire, un charlatan et un gérant de dibiterie. Les présumés trafiquants ont été présentés au parquet, le même jour, pour « association de malfaiteurs ».  

Selon des informations rapportées par Libération, une perquisition effectuée dans les bureaux de certains responsables de l’agence Poste Finances de l’institution financière de Dakar a permis de mettre la main sur certains documents importants. Il s’agit de plusieurs centaines de chèques dont même des défunts auraient été bénéficiaires.  Selon les précisions du média, ces chèques couvrent des montants de 100 000 à 50 millions Fcfa.

Le feuilleton entre l’homme d’affaires Oumar Diawara et la BNI Gestion connaît de nouveaux développements. Devant la justice pour complicité d’abus de biens sociaux et blanchiment de capitaux, Oumar Diawara a été lourdement condamné au tribunal correctionnel. Le tribunal correctionnel a condamné l’homme d’affaires congolo-malien à 20 ans de prison ferme, 50 milliards de FCFA d’amende et 25 milliards de FCFA de dommages et intérêt à l’Etat de Côte d’Ivoire pour complicité d’abus de biens sociaux et blanchiment de capitaux. Egalement, il a été ordonné la confiscation des biens du prévenu et son interdiction de séjour dans le territoire ivoirien.

 

Croissance régionale

La Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), en collaboration avec l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS), a organisé une réunion virtuelle des ministres sectoriels dans le cadre de la réouverture prochaine des frontières terrestres de l’espace CEDEAO. A l’issue de cette rencontre, des recommandations ont été faites pour relancer les échanges commerciaux et la mobilité des personnes.

Dans le cadre de son opérationnalisation, l’Autorité Régionale de la Concurrence de la CEDEAO (ARCC) a présenté ce lundi 06 décembre 2021 des projets de textes juridiques au Parlement de la CEDEAO. Au total, 5 projets de textes ont été présentés au Parlement de la CEDEAO. Les différents projets portaient sur les douanes, l’Acte additionnel amendant l’Acte additionnel portant création, attributions et fonctionnement de l’ARCC, le Règlement portant attributions et composition du Conseil de l’ARCC, le Règlement sur les procédures de l’ARCC, les règles de procédure en matière de fusions et acquisitions et les règles de clémence et d’immunité en matière de concurrence.

Le Président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou et le Directeur de l’Agence française de développement (AFD) au Nigéria, Xavier Muron ont signé, le mardi 7 décembre 2021 à Abuja, au Nigeria, un accord de subvention d’une valeur de 5,27 milliards Fcfa. C’était en présence de l’Ambassadrice de France auprès du Nigéria et de la CEDEAO, Emmanuelle Blatmann. Cet accord est destiné au financement complémentaire d’une phase intérimaire de l’appui au programme de stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest.

La Chambre Consulaire Régionale de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (CCR-Uemoa) a tenu du 06 au 08 décembre 2021, sa 22ème Assemblée générale ordinaire (AGO). L’occasion a été pour les élus consulaires régionaux d’examiner plusieurs dossiers. Il a été aussi question de faire le point des activités de la CCR-Uemoa au titre de l’année 2021, et, à partir des recommandations des Commissions techniques et ad’hoc, définir le plan d’actions au titre de l’année 2022.


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

20/05/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7, du 16 au 20 Mai 2022

13/05/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7, du 9 au 13 Mai 2022

06/05/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7, du 02 au 06 Mai 2022

06/05/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7, du 02 au 06 Mai 2022

29/04/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7, du 25 au 29 avril 2022

22/04/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7, du 18 au 22 avril 2022

15/04/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7, du 11 au 15 avril 2022

15/04/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7, du 11 au 15 avril 2022

08/04/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7, du 4 au 8 avril 2022

Voir aussi

Economie et finance en 7, du 16 au 20 Mai 2022

20/05/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7, du 16 au 20 Mai 2022
Economie et finance en 7, du 9 au 13 Mai 2022

13/05/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7, du 9 au 13 Mai 2022
Economie et finance en 7, du 02 au 06 Mai 2022

06/05/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7, du 02 au 06 Mai 2022

Publicité