RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Economie et finance en 7, du 11 au 15 Juillet 2022

15/07/2022
Source : ORISHAS FINANCE
Catégories: Economie et Finance en 7
 Economie et finance en 7, du 11 au 15 Juillet 2022

Economie et finance en 7

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

Marché de changes

Le rand sud-africain s'échangeait vendredi à 17,1900 contre le dollar à 06h38 GMT. Dans la même journée, le shilling kényan a perdu du terrain pour toucher un nouveau plus bas historique en raison de la demande accrue de dollars, notamment de la part des compagnies pétrolières, selon les traders. À 0736 GMT, les banques commerciales cotaient le shilling à 118,20/30 pour un dollar, contre 118,10/30 à la clôture de jeudi. Plus tôt dans la session, le shilling a touché un nouveau plus bas historique de 118,35/55, selon les données de Refinitiv.

Le Ghana fait face à une dépréciation de la monnaie locale. Le cedi chute à 8,04 GHS contre 7,95 GHS à la clôture de la semaine dernière. Cette baisse intervient après que le pays ait sollicité un prêt de 1,5 milliard de dollars auprès du FMI.

 

Cryptomonnaies

Le bitcoin, principale cryptomonnaie, poursuit sa chute ce vendredi. Un bitcoin se négociait à 19'142,69 dollars, en repli de 3,65 % à15h00.

 

Marchés monétaires

Le Niger a levé la somme de 38,5 milliards de FCFA sur le marché financier de l’UEMOA à l’issue d’une émission d’obligations de relance du Trésor (ODR) de durée 3ans et 7 ans. Après le rejet d’une première proposition de 70,887 milliards de FCFA c’est la somme de 38,5 milliards de FCFA, donnant un taux d’absorption de 35,20%, qui a été retenue.

L'État togolais a effectué un emprunt obligataire de 30 milliards de FCFA en réponse à l'émission d'obligations de relance organisée par UMOA-Titres.  Les intérêts de cet emprunt seront remboursés tous les 12 juillet à compter de 2027 pour les obligations de 5 ans et à partir de 2032 pour celles de 10 ans.

 

Marchés boursiers

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) annonce que la première cotation de l'emprunt Fonds commun de titrisation de créances (FCTC) Orabank 7% 2021-2026) aura lieu le jeudi 28 juillet 2022. Les dirigeants de la banque ont établi, conjointement avec la société de gestion Africa Link Capital Titrisation, le compartiment " FCTC ORABANK 7 % 2021-2026 " du Fonds Commun de Titrisation de Créances dénommé FCTC ORABANK.

À l’issue de la séance de cotation du jeudi 14 juillet dernier, la capitalisation boursière du marché des actions de la Bourse Régionale a connu une croissance de 23,005 milliards de FCFA. S'établissant à 6239,169 milliards de FCFA contre 6216,164 milliards de FCFA le mercredi dernier, cette performance s'explique par l'évolution de l’indice BRVM Composite qui a gagné 0,37% à 207,27 points contre 206,50 points la veille. Pour ce qui est de l’indice BRVM 10, il a connu une croissance plus rapide de 0,70% à 159,66 points contre 158,55 points la veille. La capitalisation du marché obligataire par contre a chuté de 8,45 milliards, quittant 8025,043 milliards de FCFA la veille à 8016,593 milliards de FCFA.

 

Matières premières

Les prix du pétrole hésitaient entre gains et pertes vendredi, à la fois lestés par les craintes de récession et le ralentissement de la demande, et soutenus par l'offre qui semble toujours insuffisante pour détendre le marché. Le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en septembre, prenait 0,79% à 99,88 dollars. Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain, pour livraison en août, grappillait quant à lui 0,19% à 95,96 dollars. Les deux références mondiales du pétrole ont perdu plus de 8% sur la semaine.

Les contrats à terme sur le cacao ont ​​chuté à New York, tandis que le café et le sucre grimpent. Le cacao a chuté de 0,6% à 2 339 dollars la tonne à 13h57 GMT, retombant vers un creux d'un an de 2 275 dollars atteint la semaine dernière. Le cacao de Londres en septembre a chuté de 0,9% à 1 739 livres la tonne. De leur côté, le café et le sucre gagnent en hauteur. Les cafés arabica et robusta de septembre ont respectivement augmenté de 1,6 % et 1,5 %. Le sucre brut d'octobre a augmenté de 1,6 % de même que le sucre blanc d'août qui a augmenté de 1,4 %.

Pour lutter contre la pauvreté des agriculteurs les acheteurs de cacao ont conclu un accord vendredi. A travers cette entente, ils acceptent de payer une prime sur le cacao vendu par la Côte d'Ivoire et le Ghana. Le "différentiel de revenu de vie" (LID) que les acteurs du cacao soutiendront est de 400 dollars par tonne sur tous les contrats de cacao vendus par la Côte d'Ivoire ou le Ghana.

Le mercredi 6 juillet dernier, Rufus Ebegba, directeur général de l’Agence nigériane de gestion de la biosécurité (NBMA) a déclaré que le Nigéria était en voie de devenir le premier exportateur de blé génétiquement modifié en Afrique. Appelée « HB4 », cette variété de blé développée par l’entreprise Trigall Genetics née de la collaboration entre l’entreprise argentine Bioceres et le semencier français Florimond Deprez pourrait faire bondir de 20 % le rendement en cas de sécheresse.

Dans les ports de la Côte d'Ivoire, le plus grand producteur de cacao, 1,963 million de tonnes de fèves de cacao ont été livrées entre le début de la saison (1er octobre) et  le  30 juin. D'après les informations du régulateur du cacao (CCC), cette performance est une première depuis la saison qui avait débuté le 1er octobre.

 

Entreprises          

Baobab+, une entreprise sociale française intervenant dans les domaines d'accès à l'énergie et au numérique, a obtenu un financement de 5 millions d'euros chez Symbiotics. L'annonce de ce prêt a été faite mercredi dernier par Symbiotics elle-même, qui est une plateforme d’investissement à impact basée à Genève (Suisse). Grâce à cette somme, 6 pays d’Afrique subsaharienne que sont le Sénégal, la Côte d’ivoire, le Madagascar, le Nigéria, le Mali et la République démocratique du Congo (RDC) jouiront d'un accès plus certain à l'électricité.

Le Groupe Turc Erdem, se chargera de la construction des magasins de stockage au Port Autonome de Douala. Un contrat d'accord a été signé entre les trois parties : le PAD, le groupe Erdem et Afriland first Bank. D’un coût global de 15 milliards, le projet consiste à construire des aires de stockages aux normes requises par l'activité portuaire. Les travaux ont été lancés le 07 juillet dernier.

 

Banques et Assurances

Le Groupe de la Banque africaine de développement (Bad) a validé l'octroi d'une subvention d'assistance technique de 400 000 dollars à la Caisse des dépôts et consignations de Côte d'Ivoire (CDC-CI, une banque d'État chargée des dépôts officiels). Cette subvention servira à accélérer la mise en place de mécanismes de financement des micro, petites et moyennes entreprises en lien avec les secteurs bancaire et financier ivoiriens, d’entreprises créatrices de richesse et d’emplois, notamment pour les jeunes et les femmes.

La Banque africaine de développement (BAD) a été nommée la plus transparente au monde par Publish What You Fund, la campagne mondiale pour la transparence de l'aide et du développement. La BAD vient en tête de ce classement avec une note de 98,5. Un classement qui vient récompenser les efforts incessants des plus de 2 000 membres du personnel de la banque qui travaillent sans relâche pour accélérer les progrès de l'Afrique, selon son président, Akinwumi Adesina.

En faveur du Sénégal, la Bad a accordé un prêt de €121millions pour mettre en œuvre un programme agricole d'urgence au profit de 850 000 petits agriculteurs. Le programme vise à améliorer l’accès aux semences certifiées, l’appui conseil mais aussi l’accès aux engrais et enfin améliorer la gouvernance et le déploiement des politiques publiques dans le secteur agricole.

La BAD a également approuvé un partenariat de 50 millions d’euros avec la Société Générale pour les banques et les PME en Afrique. Cette facilité contribuera à réduire le déficit de financement du commerce en Afrique en accroissant la capacité de tolérance au risque de la Société Générale jusqu’à 50 %.

La rencontre des assureurs tenue au Congo a débouché sur l’adoption d’un statut particulier des contrôleurs des assurances permettant le paiement rapide des sinistrés. Les difficultés dans le paiement des sinistrés en République du Congo et dans le reste de la Conférence Interafricaines des marchés d’assurance (CIMA) et l’absence d’un texte harmonisé fixant le statut des contrôleurs des compagnies d’assurances sur le continent africain étaient au cœur des échanges de cette rencontre.

 

Crimes financiers

Le rapport annuel 2021 de Bank of Ghana fait état d'une hausse inquiétante des malversations bancaires à travers le digital. L’année 2021 a enregistré une valeur de perte de 61 millions. Cependant, le nombre de cas de tentatives de fraude a chuté de 12,09% entre 2020 et 2021, quittant 2.670 pour 2.347 cas.

Pour avoir été mise sous administration provisoire, le 20 juin dernier, Afriland First Groupe a porté plainte contre la Banque centrale du Congo (BCC).

Reconnus coupables de faux le 8 juillet 2022, Maître Happi Julienne Marie Claude et Afriland First Bank ont été condamnés à de lourdes peines pécuniaires à un client. Après avoir accordé aux accusés des circonstances atténuantes le tribunal chargé de l’affaire les a condamnés au paiement solidaire de 170 millions de francs de dommages et intérêts. Il s’agit en effet d’une machination dans laquelle Me Happi Julienne et Afriland First Bank seraient entrés en connivence pour déposséder M. Alhadji Aboubacar Saïdou, homme d'affaires résident en Arabie Saoudite de son immeuble.

Accusé d’avoir aidé des responsables à soutirer des fonds de la compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA, Ralph Steinmann a été inculpé aux États-Unis ce mardi. Ralph Steinmann, 48 ans, et Luis Fernando Vuteff, 51 ans ont été inculpés pour avoir participé à un blanchiment d’1,2 milliard de dollars en provenance de la compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA. Le Suisse et un Argentin auraient discuté et se seraient mis d’accord pour créer un mécanisme financier sophistiqué et entretenir les contacts requis pour blanchir plus de 200 millions de dollars liés et ouvrir des comptes au nom d’au moins deux responsables vénézuéliens afin qu’ils reçoivent leurs pots-de-vin.

David Nguema Obiang Eyang, président de la Cour suprême de justice depuis 2018, a été déchu par Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, président de la Guinée équatoriale pour avoir reçu des pots-de-vin. Selon le décret présidentiel, le mis en cause a été destitué "puisqu'il assume la responsabilité des irrégularités commises dans l'exercice de ses hautes fonctions". En effet, il aurait "reconnu avoir reçu un pot-de-vin de 100 millions de francs CFA (environ 153.000 euros)" pour aider à réouvrir Comercial Santy, une des plus grosses enseignes de supermarchés et de pharmacies du pays, auparavant condamnée et fermée pour "délit contre la santé publique" pour avoir modifié les dates de péremption de produits alimentaires et vendu des produits pharmaceutiques non autorisés.

Plus de 80% des 22 millions de dollars des ressources dérobées à la compagnie pétrolière nationales a été récupéré selon une déclaration du président de la transition. Les directeurs généraux de la société ont été limogés, selon la presse locale, dans ce scandale financier qui est intervenu alors que le pays a été placé en état d'urgence alimentaire et nutritionnelle. Les enquêtes se poursuivent pour récupérer tous les fonds dérobés dans cette affaire.

Selon le gouvernement tchadien, 14 milliards de FCFA ont été illégalement prélevés des comptes de la SHT. Citée dans la presse écrite, radio et les réseaux sociaux dans le cadre de cette affaire depuis quelques jours, le Conseil d’administration Orabank Tchad met tout en œuvre pour que les faits soient établis. Une équipe d’auditeurs de la Holding serait présente sur place et la filiale collaborerait avec les autorités tchadiennes et le régulateur pour révéler la vérité.

 

Croissance régionale

Jean-Claude Kassi-Brou, président sortant de la Commission de la Communauté économique des États d'Afrique de l'ouest (CEDEAO) a passé service le 13 juillet 2022, au Dr Omar Alieu Touray. Ce même jour, d’autres cadres des institutions de la CEDEAO ont pris services pour une durée de quatre ans.

Les chiffres de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) révèlent que les indicateurs d’activités économiques dans les pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ont connu un net accroissement au cours du mois de mai 2022 en comparaison à avril 2022. Le taux de croissance de l’indice du chiffre d’affaires dans le commerce a connu une augmentation de 5,2 point de pourcentage en quittant 8,7% en avril 2022 pour 13,9% en mai 2022. L’indicateur du climat des affaires dans l’UEMOA a réalisé une belle performance quittant sa tendance de 100 pour 101,2 en mai 2022.

A l'ouverture de la 76ème réunion ordinaire de l'Association des banques de l'Afrique de l'Ouest (ABAO) à Dakar, le représentant du ministre sénégalais des finances et du budget à faire savoir que les membres de l’ABAO seront les instruments opérationnels majeurs pour la mise en œuvre " des projets de la CEDEAO. Grâce à cette association, la CEDEAO pourrait devenir un espace économique fortement intégré dans un environnement macro-économique viable et un système bancaire et financier performant.

Les autorités publiques nigérianes ont lancé le 11 juillet une nouvelle stratégie pour mettre fin à la piraterie et aux enlèvements dans le golfe de Guinée. Le but visé par la stratégie nouvellement élaborée par l’association internationale des armateurs (ICS) est d’éliminer la piraterie, de sécuriser les routes commerciales, de rassurer les équipages et de soutenir les communautés locales.


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

25/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 21 au 25 novembre 2022

18/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 14 au 18 novembre 2022

11/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 7 au 11 novembre 2022

04/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 31 octobre au 4 novembre 2022

28/10/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 24 au 28 octobre 2022

21/10/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 17 au 21 octobre 2022

14/10/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 10 au 14 octobre 2022

07/10/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 3 au 7 octobre 2022

30/09/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 26 au 30 septembre 2022

Voir aussi

Economie et finance en 7 du 21 au 25 novembre 2022

25/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 21 au 25 novembre 2022
Economie et finance en 7 du 14 au 18 novembre 2022

18/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 14 au 18 novembre 2022
Economie et finance en 7 du 7 au 11 novembre 2022

11/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 7 au 11 novembre 2022

Publicité