RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Economie et finance en 7, du 18 au 22 Juillet 2022

22/07/2022
Source : ORISHAS FINANCE
Catégories: Economie et Finance en 7

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

Marché de changes

Le dollar a démarré la semaine en baisse avec une inflation plus élevée que prévu en Nouvelle-Zélande malgré les craintes concernant l'approvisionnement en gaz de l'Europe. L'euro est en train de connaître ses plus beaux jours depuis mai grâce à la grande augmentation des coûts d'emprunt par la Banque centrale européenne (BCE). La monnaie unique s’est donc redorée de 0,5 %. L'indice du dollar a connu une légère hausse de 0,08% à 106,70 vendredi, après avoir chuté de 0,36% la veille.

De son côté, la devise du Japon, particulièrement sensible aux variations des taux américains, se dirigeait vers sa première semaine gagnante depuis fin mai. Par ailleurs, la livre sterling a baissé de 0,14 % à 1,19875 $ vendredi. Le naira a chuté de 1,34% par rapport au dollar américain, son plus bas niveau jamais connu. La monnaie a clôturé à 430,33 nairas pour un dollar

Dans la zone Ouest Africaine, le franc CFA semble se maintenir vis-à-vis des autres devises. La monnaie  commune aux 8 pays de l’UEMOA s’est globalement appréciée de 1% au 2e trimestre 2022 en variation trimestrielle par rapport aux monnaies des pays de la zone, selon la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Dans le but de freiner l'inflation de plus en plus grandissante dans la zone euro, la Banque centrale européenne (BCE) a haussé contre toute attente ses taux d’intérêt, d’un seul coup d’un demi-point de pourcentage. Les pays de la zone CFA, à parité fixe avec l'euro, reçoivent de plein fouet les conséquences de cette hausse.

 

Cryptomonnaies

Le bitcoin chute le mercredi après que Tesla ait déclaré avoir converti 75 % des achats en bitcoins en monnaie fiduciaire. Le leader des cryptodevises a glissé de 0,5 % à 23 268,92 $. Plutôt dans la même journée, le bitcoin continuait à remonter la pente, affichant un plus haut sur un mois. L'ethereum, deuxième plus importante cryptomonnaie de par sa capitalisation, suivait un mouvement similaire.

Dans cet atmosphère, la République centrafricaine a annoncé qu’elle va commencer à vendre sa propre cryptomonnaie, le Sango, à partir du jeudi 21 juillet à un prix unitaire initial de 0,10 dollar. Cette vente  permettra d’attirer des investissements d’un montant global de 21 millions de dollars.

 

Marchés monétaires

Les Etats membres de l’Union monétaire ouest-africaine (Uemoa) ont emprunté 1.353,13 milliards de FCFA au 2e trimestre 2022, selon les données publiées par l’agence Umoa-Titres.

Sur le marché, l’Etat Sénégalais a levé 38,339 milliards de FCFA à l'issue d'une émission d'obligations de relance (ORD) du Trésor de durée 3, 5 et 7 ans. Les investisseurs dont les soumissions ont été retenues se retrouveront avec un rendement moyen pondéré de 5,08% pour les obligations de durée 3 ans, 5,47% pour celles de 5ans et 5,84% pour celles de 7 ans.

Le gouvernement burkinabè a également levé 30,253 milliards de FCFA sur le marché financier de l'UEMOA pour relancer son économie. Le rendement moyen pondéré de cette opération organisée par UMOA-Titres est de 5,65% pour les obligations de 3 ans et 5,92% pour celles de 5 ans.

Du côté du Nigéria, Dangote Industries Limited a levé 451,6 millions $ lors d’une émission obligataire sur le marché nigérian,. Cet emprunt obligataire a été réalisé dans le cadre d'un programme d'émission de dette de 300 milliards de nairas. Il servira à financer en partie, le projet de raffinerie de pétrole du groupe Dangote.

 

Marchés boursiers

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) terminent la semaine dans le rouge. Au terme de la séance de cotation de ce vendredi 22 juillet 2022 les deux indices se sont retrouvés en zone rouge contrairement à la séance de la veille. Seule la valeur totale des transactions s’est rehaussée en s’établissant à 869,665 millions de FCFA contre 496,687 millions de FCFA précédemment.

 

Matières premières

Le coton ICE a chuté de plus de 4 % pour atteindre la limite commerciale, pénalisé par un dollar plus fort et de faibles données sur les ventes à l'exportation aux États-Unis, qui ont pesé sur les perspectives de demande pour la fibre naturelle. Les contrats de coton pour décembre étaient en baisse de 3,24 cents, ou 3,9 %, à 84,48 cents la livre à 12 h 02 HE. Le contrat a atteint son plus bas niveau depuis mai 2021. Le comité des taux au comptant de la Karachi Cotton Association (KCA) a diminué le taux au comptant de Rs 500 par maund et l'a clôturé à Rs 15 000 par maund.

Après un petit glissement de 3 % au cours de la session précédente, les prix du pétrole sont restés à peu près inchangés. Les contrats à terme sur le pétrole brut Brent ont augmenté de 17 cents, soit 0,2%, à 104,03 $ le baril à 0041 GMT, tandis que les contrats à terme sur le pétrole brut américain West Texas Intermediate (WTI) sont restés stables à 96,35 $ le baril.

 

Entreprises          

Le groupe français Aera a annoncé le renouvellement de son contrat avec l’entreprise publique Côte d’Ivoire Énergies. Le contrat prévoit la gestion par Aera des procédures de certification carbone. Pour rappel, le premier contrat a été signé par les deux entreprises en 2020 et offrait au négociant Aera les droits d’assurer la monétisation des crédits carbone.

La startup technologique IOTA a nouvellement mis sur le marché béninois, une panoplie de gadgets intelligents destinés aux professionnels et utiles dans le monde du business. Il s’agit de porte clé, sac à main, porte-monnaie, bague, chaussure, ceinture, vêtements, bijoux, cartes de visite… Ces gadgets intelligents permettent de transférer les coordonnées, pages sociales, site web, fichiers audio ou vidéo et tout autre type de fichier à son interlocuteur sans utiliser un contact.

Le Terminal Industriel Polyvalent de San Pedro (TIPSP) a obtenu un financement de 90 millions d’euros sur 10 ans auprès de trois prêteurs commerciaux. Il s’agit de Standard Bank of South Africa Limited, Stanbic Bank S.A., Nedbank Limited London Branch et FirstRand Bank Limited autonome de San Pedro sont les trois structures sources de ce financement.

Les dirigeants de la Société ivoirienne de câbles (Sicable) ont annoncé à Abidjan un dividende net global de 418,480 millions de FCFA à ses actionnaires le 2 aout prochain. Le dividende qui sera versé représente 55,2% de la valeur nominale de l’action qui est de 125 FCFA. Au 31 décembre 2021, la Sicable avait réalisé un bénéfice après impôts de 40,094 millions de FCFA.

 

Banques et Assurances

Le gouvernement béninois et la Banque mondiale ont signé un accord de financement additionnel de 233.800.000 Euros soit 153.362.746.600 FCFA pour le Programme AQUAVIE. Le projet consistera en la construction 80 nouveaux Systèmes d'Approvisionnement en Eau Potable multi Villages (SAEPmV) pour desservir environ 1.266.000 personnes additionnelles à la mise en service des ouvrages répartis sur 404 villages dans tous les Départements du pays hormis celui Littoral, à travers 2.700 bornes fontaines et 28.000 branchements privés.

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé plusieurs accords de financement. En faveur du Togo, il s’est agi d’un appui budgétaire de 5,39 millions de dollars américains au. Ce don devrait permettre au pays de renforcer sa souveraineté alimentaire et la résilience de ses petits producteurs agricoles face aux effets de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, qui a entraîné une hausse vertigineuse des prix des denrées alimentaires de base, mais aussi des intrants.

Le Niger à quant à lui bénéficier d’un don de 5,4 millions de dollars américains pour financer la production agricole. Ce don vise à aider les populations à faire face à la hausse des prix des denrées alimentaires qui flambent sur le marché international du fait de la guerre en Ukraine.

Au Tchad, le Conseil a accordé un don de 4,05 millions de dollars américains au, pour la mise en œuvre du Projet d'appui au secteur agricole et de réponse à la crise alimentaire. Le projet est articulé autour de deux composantes. La première porte sur l'acquisition de semences certifiées adaptées au climat et d'engrais de type NPK (azote, phosphore et potassium) et urée. La seconde composante porte sur la coordination du projet.

Egalement, un prêt de 134 millions de dollars a été approuvé en faveur du Nigéria pour accroître sa production alimentaire. Ce financement va accélérer la mise en œuvre de réformes politiques et institutionnelles clés et stimuler la participation du secteur privé dans l’agriculture. Ce qui contribuera à augmenter de 7 millions de tonne la production de céréales et d’oléagineux, pour atteindre les 35 millions de tonnes.

Au titre de ces nombreuses actions, Fitch Ratings a reconnu la solidité et le profil financiers de la Banque panafricaine. L’agence mondiale de notation financière, dans sa dernière analyse a confirmé la note de crédit à long terme AAA, avec une perspective stable, de la BAD.

Pour la deuxième fois, Bloomfield Investment Corporation attribue la note de long terme A- avec une perspective stable à la Bank Of Africa (BOA). Cette notation et la perspective qui lui est attachée sur le long terme se traduit par la qualité de crédit élevée. L’équipe de notation souligne que les facteurs de liquidité sont forts et soutenus par de bons facteurs de protection des éléments essentiels.

Le Comité de politique monétaire (MPC) a augmenté de 14% le taux d'intérêt de la Banque centrale du Nigéria (CBN). En trois mois l’augmentation est passée à 250 points de base. À la fin de sa réunion de juillet, le MPC a de nouveau annoncé un nouveau resserrement des taux de 100 points de base.

La direction de la filiale béninoise de la Banque Sahelo-Saharienne pour l’investissement et le commerce (BSIC) sera désormais assurée par Charles Isaac Fibbs. Il succède ainsi à Adeboké Affamé qui a assuré ladite fonction au cours des 18 derniers mois. Ancien directeur général adjoint de BSIC Cote d’Ivoire, le nouveau maitre de la BSIC Bénin compte 24 années d’expérience dans le secteur bancaire avec une carrière commencée en 1998 à Ecobank Cote d’ivoire, passant par Versus Bank puis BSIC où il officie depuis plus d’une dizaine d’années.

 

Crimes financiers

Dans un procès ouvert le lundi 18 juillet 2022, Christian Patrichi Tanasa ancien Directeur de Gabon Oil Company (Goc) a écopé d'une peine de 12 ans de réclusion criminelle. Il a été reconnu coupable de détournement de fonds et blanchiment des capitaux, crimes pour lesquels il était placé en détention préventive depuis deux ans et sept mois.

La policière Dalila Bissaloué Yérima a écopé 07 ans de prison ferme et de 50 millions Fcfa d’amende à verser au Trésor public  pour vol et blanchiment de capitaux. Elle a été arrêtée en avril 2022.

Le PDG du groupe italien Eni a été condamné à huit ans de prison tandis que l'ex DG de la division Exploration et Production de Shell, Malcolm Brinded a été condamnés à sept ans plus quatre mois de prison par le parquet de Milan. La justice italienne reprochait à ces deux pétroliers européens d’avoir versé des pots-de-vin de 1 milliard de dollars pour l’acquisition du bloc offshore OPL 245.

Le ministère de la justice burkinabè en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), a procédé au lancement d'un numéro vert pour accueillir les éventuelles plaintes en matière de corruption. Grâce au 80 00 11 50, toute personne désireuse de dénoncer des cas de corruption dont il aurait eu vent, pourra désormais se faire entendre.

Au Bénin, vingt-sept (27) individus ont été interpellés par les éléments du commissariat de police d’Agblangandan, dans la commune de Sèmè-kpodji. Ils sont soupçonnés de cybercriminalité. La perquisition effectuée dans leurs appartements a permis de saisir trente-et-un (31) ordinateurs portables, trente-deux (32) téléphones portables dont vingt-neuf (29) Android.

Au Mali, l’ancien Directeur administratif des affaires financières (DAF) de la Cour constitutionnelle, Sidiki Sylla est activement recherché par la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief). Le Parquet a requis 10 ans d’emprisonnement par défaut et au paiement de 15 milliards GNF d’amende. Il est accusé de blanchiment de capitaux, corruption d’agents publics, détournement de deniers publics et enrichissement illicite.

Aux Pays-Bas, Binance devra payer 3,325 millions d'euros d'amende pour non-respect de la règle d'enregistrement des activités. La société a enfreint la règle d'enregistrement de ses activités auprès de la banque centrale. Une obligation issue de la loi néerlandaise sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

 

Croissance régionale

Le 20e Congrès de l'Association des Sociétés nationales d'électricité d'Afrique (ASEA) a été lancé le Dimanche 17 Juillet 2022, a été ouvert au Centre International de Conférence Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD) de Dakar. Coïncidant avec le 50e anniversaire de l'ASEA, cette rencontre s’est déroulée à travers des travers des panels, colloques et conférences.  Entre autres thématiques abordés, on peut noter l'accélération de l'accès à l'électricité des populations des zones rurales et périurbaines, la digitalisation des entreprises d'électricité pour une meilleure qualité de service aux usagers.

Des représentants de la Commission de la CEDEAO, du ministère nigérian de l'Énergie et des parties prenantes des secteurs public et privé ont pris part à un atelier de lancement officiel du projet régional d'accès à l'électricité hors réseau (ROGEAP) de la CEDEAO au Nigeria. Cette rencontre s’inscrit dans un double objectif. Le premier est de présenter la nouvelle structure du ROGEAP aux acteurs concernés et le second consiste à mobiliser leur participation active pour la réussite du projet au Nigeria.

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a annoncé que les échanges extérieurs des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine, présentent un déficit de 829,8 milliards de FCFA.

Du mardi 19 juillet au jeudi 21 juillet 2022, un symposium a été tenu à Cotonou autour du thème « Technologies & Innovations agricoles : Solutions intelligentes face au climat pour la transformation des situations d’urgence et de post urgence ». L’objectif global de la rencontre est de faire l’état des lieux de la recherche agricole pour le développement (AR4D) en Afrique de l’Ouest et du Centre (AOC).


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

25/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 21 au 25 novembre 2022

18/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 14 au 18 novembre 2022

11/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 7 au 11 novembre 2022

04/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 31 octobre au 4 novembre 2022

28/10/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 24 au 28 octobre 2022

21/10/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 17 au 21 octobre 2022

14/10/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 10 au 14 octobre 2022

07/10/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 3 au 7 octobre 2022

30/09/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 26 au 30 septembre 2022

Voir aussi

Economie et finance en 7 du 21 au 25 novembre 2022

25/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 21 au 25 novembre 2022
Economie et finance en 7 du 14 au 18 novembre 2022

18/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 14 au 18 novembre 2022
Economie et finance en 7 du 7 au 11 novembre 2022

11/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 7 au 11 novembre 2022

Publicité