RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Economie et finance en 7 du 26 au 30 septembre 2022

30/09/2022
Catégories: Economie et Finance en 7

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

Marché de changes

Le vendredi 30 septembre 2022, le rouble a atteint son plus haut niveau en près de huit ans par rapport à l'euro. Pour s'échanger à 51,87 contre l'euro, le rouble avait gagné 6,5% vers 09H29 GMT. Il atteint ainsi sa marque la plus forte depuis la mi-octobre 2014 plus tôt à 51,3100. Aussi, il s'est renforcé de 4,8% par rapport au dollar à 54,44 et touchant plus tôt son point le plus fort depuis le 1er juillet de 54,1625.

La livre de son côté bondissait à nouveau face au dollar le vendredi 30 septembre 2022. Ainsi, elle prenait ,64% à 1,1189 dollar pour une quatrième séance consécutive de hausse, qui éloigne la devise de son plus bas historique atteint lundi à 1,0350 dollar vers 09H10 GMT (11H10 HEC). Pour sa part, l'euro aussi a remonté et prenait le vendredi 30 septembre 2022 ,14% à 0,9829 dollar après avoir touché un plus bas en plus de vingt ans mercredi à 0,9536 dollar.

 

Marchés monétaires

Le Trésor Public nigérien a encaissé 22 milliards de FCFA au terme de son émission par adjudication de bons assimilables du trésor (BAT) de maturité 91 jours, organisée en partenariat avec UMOA-Titres basée à Dakar. Cette levée de fonds répond aux soucis des autorités nigériennes d’assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’Etat. Le montant global des soumissions des investisseurs s’est situé à 34,115 milliards de FCFA.

La Direction générale de la comptabilité publique et du trésor du Sénégal a levé 30 milliards de FCFA à l'issue d'une émission d'obligations de relance du trésor de durée 3 ans. Selon le compte rendu établi par UMOA-Titres, organisatrice de l'opération, il a été totalisé des soumissions globales de 38,916 milliards de FCFA. Le montant des soumissions retenues s'élève à 30 milliards de FCFA et celui rejeté à 8,916 milliards de FCFA restants. Ce qui donne un taux d'absorption de 77,09%.

 

Marchés boursiers

Après plusieurs séances de cotation marquées par des baisses et des situations contrastées, la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a renoué avec l’embellie au terme de la journée du 29 septembre 2022. L’indice BRVM composite (indice général de la Bourse) a ainsi gagné de 0,36% pendant que l’indice BRVM 10(indice des 10 valeurs phares), a progressé de 0,57%. La capitalisation boursière du marché des actions a enregistré une hausse de 22,205 milliards et celle du marché obligataire est également en hausse de 212,933 milliards. La valeur totale des transactions est remontée par rapport à la veille, s’établissant à 2,363 milliards de FCFA contre 1,104 milliard de FCFA le 28 septembre.

Le bulletin officiel de la cote du 26 septembre a indiqué la suspension du cours de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie de la Côte d’Ivoire, (BICICI), filiale du groupe français BNP Paribas à la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières d’Abidjan (BRVM). Cette nouvelle serait précédée de grandes annonces pouvant impacter le cours de l’action. Ainsi, pour éviter les délits d’initiés, la réglementation de la BRVM comme celle de toutes les places financières organisées procède à la suspension de la valeur le temps d’une annonce officielle.

 

Matières premières

Les prix du pétrole sont poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (Opep+) et compensent les perspectives économiques moroses pour la demande. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre, dont c'est le dernier jour de cotation, prenait 1,19%, à 89,54 dollars vers 09H20 GMT (11H20 HEC). Dans ce même mois, le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison gagnait 1,18% à 82,19 dollars.

Alors que les hausses agressives des taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine et l'engagement de livrer davantage ont entamé l'attrait du métal à rendement nul, les prix de l'or étaient prêts le vendredi 30 septembre 2022 pour leur plus grande chute trimestrielle depuis le début de 2021. L’or au comptant a progressé de 0,1% à 1 661,04 $ l'once, à 0405 GMT. Pour leur part, les contrats à terme sur l'or américain ont augmenté de 0,1 % à 1 673,10 $. Le platine a baissé de 0,2 % à 863,28 $ tandis que l'argent au comptant est resté stable à 18,81 $ l'once et les deux métaux se dirigeaient vers leur deuxième baisse trimestrielle consécutive. Pour sa part, le palladium a glissé de 0,8 % à 2 182,69 $. Toutefois, il a augmenté d'environ 13 % jusqu'à présent dans le trimestre.

Une rencontre internationale de cinq jours portant sur l’adoption d’un nouvel accord sur le cacao s’est déroulée du lundi au vendredi 30 septembre 2022. Cette rencontre a eu lieu en Côte d’Ivoire, premier pays producteur de cacao au monde et initiée par l’Organisation internationale du cacao (ICCO) basée à Abidjan.

 

Entreprises          

Le géant américain de l’informatique Microsoft a renforcé son partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD). Ceci dans le but d'aider les jeunes à concrétiser leurs idées d'entreprise. Cette idée entre aussi dans le cadre de la mise en place de la Banque d'investissement pour la promotion de l'entrepreneuriat auprès des jeunes (YEIB) en Afrique.

Le ministre nigérian de l'Aviation, Hadi Sirika a annoncé le 23 septembre que la nouvelle compagnie aérienne Nigeria Air a démarré ses activités avec 6 appareils de type Boeing 737 et un capital initial de 300 millions de dollars US. Lors d'un point de presse, Hadi Sirika a déclaré : « Nigeria Air disposera d'un capital initial de 300 millions de dollars. Nous allons initialement faire entrer six Boeing 737, et entre la troisième et la quatrième année, la compagnie aérienne pourra acquérir jusqu'à 30 avions ».

 

Banques et Assurances

Dans l'intention d'aider le gouvernement béninois à renforcer l'autonomisation des femmes et des filles, élargir l'accès à une énergie fiable et durable et améliorer la gestion fiscale et de la dette, la Banque mondiale a approuvé le septembre 2022 à Washington un financement de 150 millions de dollars de l'Association internationale de développement (IDA). Pour Atou Seck, responsable des opérations de la Banque pour le Bénin, « Le Bénin a accompli des progrès importants en matière d'autonomisation des femmes et des filles grâce à des réformes courageuses entreprises par le gouvernement. Ces réformes permettent sans aucun doute de libérer les énergies des millions de femmes et de filles qui ne pouvaient participer activement à la vie sociale et économique ». 

Du 27 au 29 septembre 202, la Banque africaine de développement, en collaboration avec African Guarantee Fund et l’association des banquiers de la République démocratique du Congo (RDC), ont organisé la deuxième édition d’«AFAWA Finance Series ». Plusieurs acteurs clés de la politique de réglementation, des institutions financières et des femmes propriétaires des PME, ont pris part à ces assises. L’objectif est de créer une économie sensible au genre en RDC.

La Banque africaine de développement a signé en collaboration avec la Caisse des dépôts et consignations de Côte d’Ivoire un protocole d’accord de don d’un montant de 400 000 dollars américains. Ce projet prévoit d'aider les petites et moyennes entreprises ivoiriennes à relancer le post-Covid-19 et de promouvoir les initiatives entrepreneuriales, en faveur des femmes et des jeunes notamment. Il vise également à renforcer les capacités de la Caisse des dépôts et consignations du pays.

Pour cela, la Banque africaine de développement (BAD), l’Agence française de développement (AFD) et la Banque islamique de développement (BID) ont investi 618 millions de dollars dans le programme des entreprises numériques et créatives (i-DICE) au Nigeria. Ce programme vise à compenser le ralentissement économique dû à la pandémie de la Covid-19 par l’expansion des secteurs financiers et technologiques au Nigeria.

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a donné son accord pour un prêt de 28,88 millions d’euros au Sénégal.  Une somme qui était accordée afin de permettre l'amélioration du réseau routier et les transports dans six communes du pays étant issue d’économies dégagées du Premier programme de modernisation des villes du Sénégal. Grâce à ce prêt, 28 kilomètres de voiries urbaines en béton bitumineux, en pavés et en béton verront le jour s'ajoutant aux réalisations déjà faites concernant 45,4 kilomètres de voiries bitumées, 21,6 kilomètres de voiries pavées et la réhabilitation de 11,2 kilomètres de routes bitumées.

A fin 30 juin 2022 la banque panafricaine United Bank for Africa a enregistré une croissance du bénéfice avant impôt (PBT) et un bénéfice après impôt. La croissance du bénéfice avant impôt enregistré par l'UBA au cours du premier semestre est de 12,6% à 85,75 milliards de nairas contre 76,19 milliards de nairas alors que le bénéfice après impôt est passé à 70,33 milliards de nairas, soit une augmentation de 16,1% par rapport aux 60,58 milliards de nairas déclarés au premier semestre 2021.

Le mercredi 28 septembre, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) a publié un tableau de bord de l’inclusion financière dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) au titre de l’année 2021. Une progression du taux de bancarisation strict dans tous les pays de la région entre 2020 et 2021 est constatée sauf au Sénégal et en Guinée Bissau.

Le conseil d’administration de la Banque malienne de Solidarité (BMS-SA) a publié les résultats financiers de l’institution. Le total bilan à la fin du semestre 1 est passé de 1.238 milliards de FCFA au 31 décembre 2021 à 1.171 milliards de FCFA au 30 juin 2022, en baisse de 5,4% en glissement semestriel.

Le conseil de Bank Al-Maghrib s’est réuni le mardi 27 septembre 2022. A cette occasion, la banque centrale marocaine a annoncé une décision, laquelle est de relever le taux directeur de 50 points de base à 2%. Cette décision vise à prévenir tout désancrage des anticipations d’inflation puis assurer les conditions d’un retour rapide à des niveaux en ligne avec l’objectif de stabilité des prix.

La Banque centrale du Nigéria a relevé son taux directeur de prêt de 1,5% à 15,50%, le plus haut niveau depuis 2006, une date à laquelle le taux a été introduit, dans un effort agressif pour contrôler l'inflation et atténuer la pression sur le naira. La banque centrale espère que l'augmentation des taux réduira la masse monétaire dans l'économie et freinera l'inflation.

En collaboration avec la Délégation Générale pour l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des jeunes (DER/FJ), la Banque Nationale pour le Développement Economique (BNDE) a signé jeudi 22 septembre un accord de financement avec l’Association des Professionnels du Transport Urbain (AFTU). La BNDE s'est engagée à investir la  ligne de crédit d’un montant de 3,3 milliards de FCFA (5 millions d’euros) permettra l’acquisition de 200 minibus auprès de Senbus ainsi que la prise en charge des frais liés à l’assurance tous risques. Dans cet accord, la BNDE a reçu l'accompagnement de la DER qui a mis en place un cash deposit de 50 % du prêt.

En vue de financer son déploiement stratégique en Afrique zone CIMA et hors CIMA, la Société Commerciale Gabonaise de Réassurance (SCG-Ré), filiale du Fonds gabonais des investissements stratégiques (FGIS), compte aller sur le marché boursier de la sous-région CEMAC (BVMAC) pour lever 5 milliards de FCFA. C'est une étape essentielle pour elle dans son ambition de devenir le premier réassureur de la Zone CIMA, fort  ses fondamentaux et d’une rentabilité de plus de 8%, soit 5 points au-dessus de celle du marché gabonais.

 

Crimes financiers

Dès le début du mois de septembre, l'ancien président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, autrefois accusé et gardé sous contrôle judiciaire en raison d'enrichissement illicite, recel et blanchiment d'argent au cours des dix années où il était au pouvoir a retrouvé sa liberté. Il est à Paris depuis le 23 septembre pour des examens médicaux. Il avait subi en janvier deux opérations chirurgicales du cœur et demandait depuis lors de quitter la Mauritanie pour son suivi médical. A l'en croire, son séjour en France durera entre deux et trois semaines.

Dans une publication du 22 septembre, les partenaires de l’Organisation Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP) révèlent l’existence de cinq comptes en banque suisses, inconnus jusqu'à ce jour et contrôlés par des employés de Addax Petroleum. Les onze signataires des cinq comptes conjoints où plusieurs dizaines de milliards de FCFA ont transité ont été formellement identifiés par les enquêteurs. Il s'agit de deux sénégalais Moustapha Niasse (homme politique) et Baba Diao (marchand de pétrole), deux congolais, Maurice Nguesso et Dominique Nimi Madingou, deux nigérians Umaru Ali Shinkafi et Ahmed Kusamotu, quatre employés de AOG (Mamadou Ciss, Franklin Jackson, Lourenco de Almeida et Ali Kewe Ndiaye) l’identité de la dernière personnalité était inconnue.

Les résultats des dernières missions de contrôle du secteur des assurances dans le cadre de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme ont été récemment publiés par l'Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) au Maroc, précisément à Rabat.  Au vu de ces résultats, deux compagnies d’assurances encourent des sanctions pendant que six intermédiaires ont déjà été sanctionnés. 21 missions de contrôles sur place ont été réalisées au total entre le premier trimestre 2021 et le premier trimestre 2022. 16 de ces missions ont concerné les intermédiaires d’assurances et les cinq autres, les entreprises d’assurances et de réassurance (EAR).

Arnold Cadet, l'ex ambassadeur du Réseau des Organisations de la Société Civile de l'Afrique de l'Ouest (ROSCAO) près l'Union Européenne est placé sous mandat de dépôt pour une affaire d'escroquerie, faux et usage de faux. La Cour de Répression des Infractions Économiques et contre le Terrorisme (CRIET) le jugera le 14 novembre 2022. Pour des faits de corruptions massives, le coutumier d'actes délictueux, l'ex ambassadeur du Réseau des Organisations de la Société Civile de l'Afrique de l'Ouest (ROSCAO) près l'Union Européenne a perdu son titre en mai 2022. Il a été arrêté le mardi 20 septembre au Bénin et mis sous mandat de dépôt après trois jours de garde à vue.

 

Gouvernance                            

Du 19 au 23 septembre 2022, une équipe du Fonds monétaire international (FMI), dirigée par Constant Lonkeng, a séjourné à Cotonou afin de faire une évaluation sur l’évolution récente de l’économie. Lonkeng a exprimé sa satisfaction à l'égard de l’économie du Bénin à l'issue de la visite. A l'en croire, «Les acquis du Bénin en matière de gestion des finances publiques offrent une marge de manœuvre politique indispensable pour faire face aux défis liés à un environnement économique mondial très incertain, aux retombées négatives des risques sécuritaires régionaux et aux séquelles de la COVID-19. Les autorités sont en train de finaliser, en vue de sa soumission au Parlement, un budget rectificatif pour 2022, conformément au nouveau programme MEDC/FEC appuyé par le Fonds ».

 

Croissance régionale

Du 27 septembre au 8 octobre prochain, les parlementaires de la CEDEAO se retrouvent à Lomé pour leur deuxième session extraordinaire de l’année 2022. Dans l'intention de mieux préparer la deuxième session budgétaire de la CEDEAO, une commission ad-hoc a été mise en place. Elle a été présidée par l’honorable Mémounatou Ibrahima, 3è vice-présidente du parlement de la CEDEAO et 2è vice-présidente de l’Assemblée nationale, en vue d'étudier l’avant-projet de budget exercice 2023 du parlement de la CEDEAO qui sera soumis à la plénière pour examen et adoption. C'était le mercredi 21 septembre 2022 au siège de la BIDC à Lomé.

Du 28 et 29 novembre 2022 l'hôtel du 2-Février de Lomé abritera l'Africa Financial Industry Summit (AFIS). Plusieurs acteurs se réuniront à l'occasion pour débattre des questions liées à l'industrie financière. L'objectif de ce forum est de « construire une industrie financière robuste au service de l'économie réelle et du développement durable ».


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

25/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 21 au 25 novembre 2022

18/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 14 au 18 novembre 2022

11/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 7 au 11 novembre 2022

04/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 31 octobre au 4 novembre 2022

28/10/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 24 au 28 octobre 2022

21/10/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 17 au 21 octobre 2022

14/10/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 10 au 14 octobre 2022

07/10/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 3 au 7 octobre 2022

30/09/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 26 au 30 septembre 2022

Voir aussi

Economie et finance en 7 du 21 au 25 novembre 2022

25/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 21 au 25 novembre 2022
Economie et finance en 7 du 14 au 18 novembre 2022

18/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 14 au 18 novembre 2022
Economie et finance en 7 du 7 au 11 novembre 2022

11/11/2022 - Economie et Finance en 7

Economie et finance en 7 du 7 au 11 novembre 2022

Publicité