RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Économie et finance en 7 du 13 au 19 Mai 2024

21/05/2024
Source : ORISHAS-FINANCE
Catégories: Economie et Finance en 7

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

MARCHE DE CHANGES

Le dollar était ferme tandis que le yen se débattait sur le côté le plus faible du niveau 156, bien que les échanges se soient pour l'essentiel limités à une fourchette, les investisseurs s'en tenant généralement à leurs opinions sur le calendrier et l'ampleur attendus des réductions de taux de la Réserve fédérale cette année.

EUR/USD évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious Metals

L'euro a légèrement augmenté de 0,03% à 1,0860 $, tandis que la livre sterling a également gagné 0,03% à 1,27095 $. La livre s'est rapprochée de son plus haut de deux mois par rapport au dollar, mais devrait interrompre une série de sept jours de hausse par rapport à l'euro avant la publication de données économiques clés. La livre a perdu 0,05 % à 85,44 euros par livre, après sept séances de hausse à partir d'environ 86 pence le 10 mai. La livre sterling a augmenté de 0,1 % pour atteindre 1,2715 $ ; elle a atteint 1,2725 $ la veille, son niveau le plus élevé depuis le 21 mars.

EUR/GBP évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

Le dollar néo-zélandais a peu changé à 0,6107 $, tandis que l'aussie a augmenté de 0,1% à 0,6674 $, avant le procès-verbal de la réunion de mai de la Banque de réserve d'Australie prévue plus tard. Contre un panier de devises, le dollar s'est stabilisé à 104,61.

L'indice du dollar était à 104,6, tandis que la plupart des devises asiatiques ont baissé, le won coréen en baisse de 0,7% et en tête des pertes. Les rendements obligataires américains ont augmenté, le rendement du Trésor à deux ans atteignant 4,84 %.

La roupie indienne a atteint son plus haut niveau depuis près d'un mois en début de séance, mais les traders s'attendent à ce que les sorties de capitaux liées aux actions et la demande de dollars des importateurs freinent de nouveaux gains dans l'unité locale. La roupie était à 83,3250 par rapport au dollar américain à 10h00 IST, contre 83,3350 vendredi. Les marchés financiers indiens étaient fermés lundi. La devise a atteint un sommet de 83,30 à l'ouverture mardi, son plus haut depuis le 25 avril.

Le yuan chinois a chuté à son plus bas niveau depuis trois semaines par rapport au dollar américain, entraîné vers le bas par la banque centrale du pays qui a fixé ses prévisions officielles au niveau le plus bas depuis près de trois mois et par l'aggravation des sorties de capitaux. Le yuan au comptant a ouvert à 7,2350 pour un dollar et a touché mardi un plus bas de trois semaines à 7,2419 en début de séance. Il changeait de mains à 7,2360 à midi, 18 pips plus faible que la clôture de fin de séance précédente et 1,82 % du point médian.

EUR/CNY évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

Le yuan offshore s'échangeait 77 pips plus faible que le yuan onshore à 7,2437 pour un dollar.

 

CRYPTOMONNAIES

Les crypto-monnaies se sont redressées, entraînées par une hausse de l'éther qui a bondi de plus de 5 % pour atteindre un sommet sur un mois de 3 691,80 $, après avoir bondi de près de 14 % lors de la session précédente – son plus grand gain quotidien en pourcentage depuis novembre 2022. Le Bitcoin a également facturé plus de 3 % de plus pour casser au-dessus du niveau de 70 000 $.

Cwallet, un pionnier dans le domaine des portefeuilles cryptographiques, a dévoilé sa dernière innovation qui n’est autre que le trading sans frais pour la roupie indonésienne (IDR) et les crypto-monnaies. Avec l’introduction du trading sans frais, les utilisateurs de Cwallet peuvent désormais acheter et vendre des IDR et des crypto-monnaies sans encourir de frais, maximisant ainsi leurs profits potentiels et bénéficiant d’un accès inégalé au marché des crypto-monnaies

 

MARCHES MONETAIRES

 

Le Togo a réussi une levée de fonds impressionnante à l’occasion de l'adjudication des Bons du Trésor (BAT) et des Obligations Assimilables du Trésor (OAT).  Ce qui traduit la confiance des investisseurs en la stabilité économique du pays et dans la gestion de son gouvernement. Le Trésor togolais visait mobiliser 30 milliards de francs CFA lors de cette adjudication. Mais les offres soumises ont atteint le montant de 54 milliards, portant le taux de couverture à près de 182%.

A l'issue de son émission d'adjudication simultanée de bons assimilables du trésor (BAT) de 91, 364 jours et d'obligations assimilables du trésor (OAT) de 3 ans l’Etat de la Guinée Bissau a levé le lundi 13 mai 2024 sur le marché financier de l'UEMOA la somme de 11 milliards de FCFA. La Guinée Bissau veut assurer la couverture des besoins de financements de son budget.

La Côte d'Ivoire a obtenu la somme de 50,784 milliards de FCFA, à l'issue de son émission d'adjudication simultanée de bons assimilables du trésor (BAT) de 91 et 364 jours et d'obligations assimilables du trésor (OAT) de 3 ans, organisée le mardi 14 mai 2024. L’Etat ivoirien veut faire face à ses besoins de financement de son besoins. Le Trésor Public de ce pays avait mis en adjudication un montant de 50 milliards de FCFA.

L'Etat du Mali, à travers son Trésor Public, a levé le mercredi 15 mai 2024, la somme de 26,880 milliards de FCFA sur le marché financier de l'UEMOA à l'issue d'une émission simultanée d'adjudication de bons assimilables du trésor (BAT) de 364 jours et d'obligations assimilables du trésor (OAT) de 3 ans et 5 ans. Le pays compte ainsi assurer la couverture des besoins de financement de son budget. Le Trésor Public du Mali avait mis en adjudication la somme de 25 milliards de FCFA.

 

MARCHES BOURSIERS

Après deux journées de baisse, la capitalisation boursière du marché des actions de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a renoué avec la hausse à l'issue de la séance de cotation de ce vendredi 17 mai 2024. Cette capitalisation s'est établie en effet à 8189,269 milliards de FCFA contre 8 162,273 milliards de FCFA la veille, soit une augmentation de 26,992 milliards de FCFA. Concernant la capitalisation du marché obligataire, elle enregistre une baisse de 2,682 milliards à 10 245,548 milliards FCFA contre 10 248,230 milliards FCFA le jeudi 16 mai 2024. La valeur des transactions est redescendue à 453,626 millions de FCFA contre 1,046 milliard FCFA la veille.

Les trois indices phares connaissent des évolutions disparates. L'indice BRVM Composite a ainsi enregistré une hausse de 0,33% à 220,13 contre 219,40 points la veille. De son côté, l'indice BRVM 30 est en hausse de 0,39% à 110,12 points contre 109,69 points précédemment. Quant à l'indice BRVM Prestige, il s'est replié de 0,24% à 101,99 points contre 102,24 points la veille.

BRVM COMPOSITE évolution de la semaine

BRVM 30 évolution de la semaine

La première Obligation Sociale de l’UEMOA dénommée « FCTC Electricité Pour Tous 2023-2038 » est coté à la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). La cotation du FCTC Electricité Pour Tous 2023-2038 est intervenue après le succès de l’émission de 6.000.000 d’obligations qui s’est déroulée du 30 octobre au 20 novembre 2023 sous la conduite d’un consortium de Sociétés de Gestion de d’Intermédiation (SGI) constitué de BOA Capital Securities et NSIA FINANCE. Ces obligations, d’une valeur nominale de 10.000 F CFA, ont été émises en trois tranches de maturités de 7, 10 et 15 ans à des taux respectifs de 7%, 7,25% et 7,5%. Corinne Ormon représentant le Dr Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur Général de la BRVM, s’est félicitée d’accueillir un nouveau titre à la cote.

 

MATIERES PREMIERES

Les prix du pétrole ont chuté, les investisseurs anticipant une inflation américaine persistante et une hausse des taux d'intérêt susceptibles de déprimer la demande des consommateurs et de l'industrie. Les contrats à terme sur le brut Brent ont chuté de 44 cents, ou 0,53%, à 83,27 dollars le baril à 03h13 GMT.Le brut américain West Texas Intermediate (WTI) a glissé de 51 cents, ou 0,64 %, à 79,29 $ le baril. Les deux indices de référence ont chuté de moins de 1% lundi, les responsables de la Réserve fédérale américaine ayant déclaré qu'ils attendaient davantage de signes de ralentissement de l'inflation avant d'envisager une baisse des taux d'intérêt.

PETROLE Brut WTI evolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Pétrole Brut Brent évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures Europe

 

Le prix de l'or a baissé en raison de la fermeté du dollar américain, le métal s'éloignant d'un pic record atteint lors de la session précédente, alors qu'une fusion de facteurs haussiers, y compris les paris croissants sur la réduction des taux américains et les risques géopolitiques, a stimulé la demande de valeurs sûres. L'or au comptant était en baisse de 0,6 % à 2 410,73 $ l'once, à 0335 GMT, après avoir atteint un record de 2 440,49 $ lundi. Les contrats à terme sur l'or américain ont chuté de 1% à 2414,00 $.

L’OR évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious metals

L'argent au comptant a baissé de 1,5% à 31,35 dollars l'once après avoir atteint son plus haut niveau depuis plus de 11 ans lors de la dernière session. Le platine a perdu 1,1 % à 1 035,15 $, après avoir atteint son plus haut niveau depuis le 12 mai 2023 lundi. Le palladium a chuté de 1,8 % à 1 008,91 $.

Argent évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

Le chef du gouvernement béninois a autorisé le chargement du premier navire qui mouille dans les eaux béninoises. Le Bénin pose un pas de plus pour démonter sa bonne foi dans la normalisation de ses relations avec le Niger. Selon le ministre béninois de l’Eau et des Mines dans son point à la presse, « le Bénin n’a aucune intention de nuire ni aux intérêts de l’Etat du Niger ni à ceux de nos partenaires communs ». L’intérêt général et le bien des peuples entre les deux frontières priment sur les désaccords et les malentendus entre les deux gouvernements.

La plus grande mine africaine d’or est pour le moment la mine Kibali en RDC qui produit plus de 700 000 onces par an. Mais, AngloGold Ashanti a réalisé des « progrès significatifs » dans la mise en œuvre de son projet de création au Ghana du plus grand complexe aurifère d’Afrique, en partenariat avec le sud-africain Gold Fields. Le projet de création de la plus grande mine africaine d’or au Ghana consiste à fusionner les mines d’or Iduapriem (AngloGold Ashanti) et Tarkwa (Gold Fields). Le complexe aurifère qui en résultera devrait être capable de livrer annuellement 900 000 onces sur les cinq premières années d’exploitation.

 

ENTREPRISES

La société Moniepoint Inc a annoncé qu’elle est classée comme la fintech à la croissance la plus rapide d’Afrique par Financial Times. Dans son enquête annuelle intitulée « Africa’s Fastest Growing Companies » publiée mercredi, la principale publication financière mondiale a confirmé que les taux de croissance de Moniepoint de 7,979 % (absolu) et de 332 % (TCAC) le placent devant des centaines d’entreprises de premier plan évoluant dans divers secteurs tels que la technologie, les télécommunications, les services financiers et les soins de santé. Cette reconnaissance souligne le succès de Moniepoint en tant que leader de la fintech en Afrique, en favorisant l’inclusion financière en donnant aux entreprises et aux particuliers mal desservis les moyens d’accéder au système financier formel, contribuant ainsi à un objectif clé du gouvernement nigérian.

Les actionnaires de la Société ivoirienne de câbles (Sicable) percevront 471,113 millions FCFA de dividendes le 31 mai 2024. Le titre Sicable Côte d'Ivoire cotera ex-dividende à partir du mercredi 29 mai 2024. Les investisseurs ont donc jusqu'au mardi 28 mai 2024 pour acquérir encore des actions Sicable et en retour profiter du paiement du dividende net. Passé ce délai, tous les ordres de bourse en attente dans le système de négociation seront annulés.

Vitol, un groupe de négoce de matières premières, a annoncé le mardi 14 mai dernier qu’il prévoit s’investir plus 550 millions de dollars dans des infrastructures nécessaires au développement de l’accès à la cuisson propre en Afrique d'ici 2030. Lors d’un sommet sur la cuisson propre en Afrique organisé à Paris par la Banque africaine de développement (BAD) et l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Vitol a indiqué que ces investissements concernent des infrastructures liées au gaz de pétrole liquéfié (GPL), depuis les terminaux maritimes jusqu'aux bouteilles de haute qualité nécessaires à la distribution sûre du GPL, ainsi que l'investissement dans des projets de carbone pour la cuisson propre.

Dans le but d’aider à financer le développement des projets pétroliers et gaziers à fort potentiel en concentrant davantage de capitaux sur des activités à faible émission de carbone, le groupe énergétique italien Eni pourrait céder des participations. La vente des participations du groupe Eni permettraient d'étendre la stratégie de l'ancien PDG Claudio Descalzi, qui consiste à diviser certaines activités d'Eni en entités distinctes, ou satellites, afin de lever des fonds et de faire appel à des investisseurs tels que des sociétés de capital-investissement et des fonds d'infrastructure.

La Société de Limonaderies et de Boissons Rafraîchissantes d'Afrique (SOLIBRA), une filiale du groupe français Castel, a annoncé un bénéfice net de 15 milliards fcfa (24,69 millions de dollars) pour l'exercice 2023. Le résultat de la SOLIBRA pour l’exercice 2023 constitue la plus robuste (+1139%) sur cette période, comparativement à 2022 1,2 milliard fcfa. Cette performance a été soutenue par une augmentation des ventes. Après une baisse en 2022, le chiffre d'affaires est reparti à la hausse, atteignant son niveau le plus élevé de 311,4 milliards fcfa.

 

BANQUES ET ASSURANCES

La Bceao a analysé la liquidité bancaire de l’UEMOA dans sa note de conjointure économique. La banque note que les facteurs autonomes ont exercé une incidence négative de 259,0 milliards sur la trésorerie des banques en mars 2024. Le solde des opérations des banques avec les Trésors et des autres facteurs nets a, pour sa part, compensé partiellement cette détérioration de la liquidité bancaire à hauteur de 346,6 milliards ». A l'échelle de l'Union, les taux d’intérêt débiteurs des banques ont progressé de 4 pdb au cours du mois de février 2024, par rapport au mois précédent selon les résultats de l’enquête sur les conditions de banque. La Bceao a indiqué que le taux de débiteur moyen hors charges et taxes, est ressorti à 6,94% en février 2024 et à 6,62% un an plus tôt. Le coût du crédit bancaire a progressé au Niger (9,30% contre 6,98%), au Mali (7,96% contre 6,87%), en Guinée-Bissau (9,16% contre 9,05%) et au Bénin (7,26% contre 7,20%).

La Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) et la Banque Italienne de Développement, Cassa Depositi e Prestiti (CDP) ont signé un protocole d’accord sur la promotion d’opportunités d’affaires et de stratégies de cofinancement, au profit d’entreprises italiennes et africaines. L’accord est intervenu en marge de la conférence Dialogue Inter-Entreprises Italie-Afrique, organisée par le Ministère italien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, réunissant plusieurs Banques de Développement et institutions financières régionales.

Dans un communiqué rendu public samedi, l’Algerian Union Bank (AUB) a annoncé le lancement de sa fenêtre islamique, à travers la commercialisation de quatre (04) nouveaux produits sur le marché mauritanien. Il s’agit de "Mourabaha", "Moudaraba", "Selem" et "Qard Hassen". Ils entrent dans le cadre de la continuité du développement commercial de la banque en Mauritanie, selon le directeur général Merouane Aliane. La banque a annoncé de nouveau sa « volonté d’offrir à sa clientèle une gamme de produits la plus complète possible, dans un réseau composé de deux agences » et la banque a également, l'ouverture d'une 3éme agence avant la fin 2024.

Dans le but de consolider son engagement envers le développement de la Mauritanie, la Banque Africaine de développement (BAD) a octroyé un financement de 422 millions de dollars. Cette enveloppe vise à soutenir la croissance économique et à améliorer les conditions de vie des Mauritaniens à travers des projets d’infrastructures clés. Le partenariat entre la Bad et la Mauritanie témoigne de l’engagement de l’institution envers la croissance et le progrès du pays au fil des décennies.

Le rapport de politique monétaire publié mentionne que la Banque du Cap-Vert (BCV) a révisé à la hausse les perspectives de croissance de l'économie de l'archipel qui seront de 5% cette année. La croissance réelle du PIB pour 2024 "a été révisée à la hausse de 0,3 point de pourcentage" selon la BCV. Selon l’institution, l’amélioration des prévisions pour 2024 reflète une révision à la baisse des prix et la mise à jour des comptes nationaux. Quant à 2025, la prévision de la banque centrale reste inchangée par rapport aux perspectives esquissées, tablant sur une croissance de 5,4%.

La Banque Mondiale a publié lundi 13 mai 2024 un communiqué selon lequel le Bénin va enregistrer une croissance économique de 6,2% en moyenne entre 2024 et 2026. La deuxième édition du Rapport intitulé « S’adapter au changement climatique pour une croissance économique durable et résiliente » mentionne que la réalisation d’une croissance économique durable et résiliente dans les décennies à venir dépendra des efforts d’adaptation et de financement des investissements climatiques. Selon la Banque mondiale, la croissance annuelle devrait se stabiliser à 6,2 % en moyenne, entre 2024 et 2026 (3,5 % en moyenne par habitant), grâce à l’investissement et à l’expansion de la zone industrielle de Glo-Djigbé (Gdiz).

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo a annoncé lundi dernier que la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) a accordé une ligne de crédit de 200 millions de dollars au Ghana pour soutenir l’expansion des petites et moyennes entreprises (PME). Les fonds seront servis aux PME ghanéennes qui génèrent environ 80 % des emplois et près de 60 % du PIB, par l'intermédiaire de la Ghana Commercial Bank et de la Ghana Export-Import Bank.

La Société de Garantie du Gabon (SGG) a annoncé la signature d’une convention de garantie de portefeuille avec l’Union Gabonaise de Banque (UGB). L’accord est destiné à renforcer le soutien financier aux Petites et Moyennes Entreprises (PME), ainsi que des Petites et Moyennes Industries (PMI) du Gabon. Cette initiative assujettie au dispositif prudentiel édicté par la Commission Bancaire de l’Afrique Centrale (COBAC) vise à promouvoir l’essor économique du Gabon en facilitant l’accès au financement aux entreprises locales.

La 171e réunion du conseil d’administration du groupe de réassurance Africa Re a réuni un parterre d’invités à Balaclava. Pour une fois, le groupe atteint des primes supérieures à USD 1 milliard. Le Dr Mohammed Ahmed Maait, Chairman de l’African Reinsurance Corporation (Africa Re) et ministre des Finances de l’Égypte a indiqué que c’est la première fois que le groupe atteint des primes supérieures à USD 1 milliard. Un record atteint grâce aux performances de ses huit bureaux situés au Brésil, en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est.

Le mardi 14 mai dernier, Wafa Assurance SA, filiale de la holding Al Mada et du groupe financier Attijariwafa Bank, a annoncé son expansion au Gabon, dans le secteur de l’assurance-vie. La société a été autorisée par le régulateur du secteur des assurances de la zone CIMA pour opérer sur le marché gabonais de l’assurance vie. Cette expansion renforce la présence de l’assureur sur le continent africain.

 

CRIMES FINANCIERS

Le Crédit mutuel du Sénégal (Cms) a subit un détournement de 250 millions FCFA qui la secoue. Les organisations syndicales regroupant les deux syndicats du Crédit Mutuel du Sénégal ont accusé le directeur général du CMS, Amadou Jean -Jacques Diop de mettre la boîte dans des difficultés financières tout en bénéficiant « des souteneurs à niveau insoupçonné ».

La Cour de justice de la CEDEAO a été saisie par trois sociétés chinoises. Elles contestent l’annulation de leur attribution de marchés d’énergie solaire au Mali et au Niger. China Machinery Engineering Corporation (CMEC), Electric Co. Ltd (NR) et Robestec Energy Co. Ltd affirment que leur disqualification est injuste et que le nouveau processus de passation des marchés est illégal. En réalité, la Commission de la CEDEAO a lancé un appel d’offres international en septembre 2022 pour des projets d’énergie solaire dans le cadre du Projet régional d’accès à l’électricité et de technologie de stockage d’énergie par batteries, financé par la Banque mondiale. Les sociétés chinoises ont soumis des offres et ont été déclarées attributaires des marchés pour le lot 2 au Mali et le lot 3 au Niger.

Le fondateur du conglomérat Haichang Naijie Qu, s’est vu infligé une peine de trois ans de prison avec sursis et un million d’euros d’amende pour une affaire de blanchiment de détournement de fonds publics et abus de biens sociaux. Et pour cause, une enquête a révélé que le bureau des finances de la ville de Dalian a accordé à Haichang deux subventions de 90 millions de yuans chacune (11,1 millions d’euros à l’époque), censées servir à financer des investissements technologiques. Le groupe n’avait pourtant pas fait mystère qu’il allait s’en servir pour acheter des vignobles, ce qui n’a visiblement pas gêné les autorités du fief de Haichang.

Huit dirigeants de la société Bourbon, spécialisée dans les services maritimes à l'industrie pétrolière, ont comparu ce lundi devant le tribunal correctionnel de Marseille. Ils sont poursuivis pour corruption d’agents publics étrangers en Afrique, au Nigeria, en Guinée Equatoriale et au Cameroun. Selon l'accusation, au Nigeria, la remise de deux millions de dollars au directeur des services fiscaux et de 700.000 dollars à des contrôleurs aurait fait passer le redressement fiscal de 227 à quatre millions de dollars. Au Cameroun un pot de vin de 150.000 euros au profit de deux inspecteurs fiscaux locaux aurait fait disparaitre une dette fiscale de 11 millions d'euros. Et en Guinée Equatoriale, le versement de 400.000 euros à un intermédiaire aurait permis d'obtenir qu'un redressement initial de 8 millions d'euros soit ramené à 44.849 euros. L'affaire sera jugée jusqu'au 31 mai.

L’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC) a ouvert une enquête, afin de rassembler les preuves de culpabilité ou d’innocence de l’ancien Directeur Général des Editions SIDWAYA et d’autres personnes accusés dans une affaire de corruption. En effet, les investigations des enquêteurs de l’ASCE-LC ont révélé des présomptions de faits de corruption dans la commande publique, de surfacturation, de délit d’apparence, d’enrichissement illicite, de favoritisme, de faux et usage de faux, de blanchiment de capitaux faits prévus et réprimés par le code pénal burkinabè.

Les responsables de la Société des huileries du Bénin (SHB), ont été condamnés à une peine de 02 ans de prison ferme et une amende de 250.000 francs CFA chacun, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), au terme d'une audience jeudi 16 mai 2024. Ils sont poursuivis dans une affaire de fraudes fiscales. En détention provisoire depuis janvier 2023, le directeur général de la SHB, le directeur commercial, et le directeur des affaires financières ont été condamnés au même titre que le transitaire, à une peine de 02 ans de prison ferme, et au paiement de la somme de 250.000 francs CFA comme amende.

L’agence canadienne de lutte contre le blanchiment d'argent a condamné Binance à une amende d'environ 6 millions de dollars canadiens (4,38 millions de dollars). Le géant des échanges de crypto-monnaie est accusé d’avoir violé les lois du pays sur le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Le Centre d'analyse des transactions et déclarations financières du Canada a déclaré jeudi que Binance n'avait pas réussi à s'enregistrer en tant qu'entreprise de services monétaires étrangers auprès de l'organisme de renseignement malgré plusieurs délais.

 

CROISSANCE REGIONALE

Les experts en infrastructures de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sont réunion depuis le 14 mai dernier pour discuter du développement du corridor Abidjan-Lagos. La rencontre vise à établir une feuille de route complète pour le projet de développement de corridor Abidjan-Lagos. L'objectif principal de cette réunion est de discuter des résultats de l’étude IDS. Elle fournit une feuille de route pour le développement du corridor, en tenant compte des aspects économiques, sociaux, environnementaux et logistiques

Les autorités mauritaniennes ont décidé d’annuler la décision d’imposer des augmentations tarifaires sur les biens et produits en provenance du Maroc, après les avoir augmentées précédemment sous prétexte de favoriser la compétitivité des produits locaux. La décision est entrée en vigueur à depuis le mercredi 1er mai, après la période fixée par le décret mauritanien qui a autorisé des augmentations des tarifs douaniers imposés sur certains produits d’origine marocaine, augmentant de plus de 100 pour cent.

La 3ème édition du Salon de l’entrepreneuriat numérique et de l’intelligence artificielle (SENIA) s’est tenu les 16 et 17 mai au Palais des congrès de Cotonou. L’édition 2024 du SENIA est placée sous le thème « Intelligence artificielle et entrepreneuriat numérique, la convergence des possibilités ». Il s’est agi d’un creuset d’information sur les avancées technologiques en matière d’intelligence artificielle en vue de promouvoir des innovations dans le domaine du numérique et encourager l’entrepreneuriat numérique au Bénin.

Lors de la 25ème session de l'Assemblée Générale Mixte de la Chambre Consulaire Régionale de l'UEMOA (CCR-UEMOA), Héléna Maria José NOSOLINI EMBALO, de la Guinée Bissau, a été élue Présidente pour un mandat de trois (03) ans, non renouvelable.Administratrice indépendante de ECOBANK Bissau et Administratrice Associée du Bureau d'Etudes 3-E Consulting SARL, Héléna Maria José NOSOLINI EMBALO prend les rênes de l'Institution pour la mandature 2024-2027. Les membres de la CCR-UEMOA ont adopté la note d'orientation de la mandature 2024-2027 qui a été présentée par la Présidente nouvellement élue.

 

AUTRES GRAPHIQUES DE LA SEMAINE

 

LES INDICES DE LA BRVM

 

BRVM Svc Pub Idx évolution de la semaine

COMMODITIES

Le coton évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures U.S

CACAO évolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Café Robusta évolution de la semaine

Place boursière : Europe

 

DEVISES

 

EUR/XAF évolution de la semaine

Place boursière : Forex calculated Rates

EUR/NGN évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

EUR/GHS évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

USD/NGN

Place boursière : Forex rates and precious Metals

USD/GHS

Place boursière : Forex rates and precious Metals


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

01/07/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 30 Juin 2024

24/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 17 au 23 Juin 2024

18/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 10 au 16 Juin 2024

10/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 03 au 09 Juin 2024

03/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 27 Mai au 02 Juin 2024

27/05/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 20 au 26 Mai 2024

13/05/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 06 au 12 Mai 2024

06/05/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 29 Avril au 05 Mai 2024

29/04/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 22 au 28 Avril 2024

Voir aussi

Économie et finance en 7 du 24 au 30 Juin 2024

01/07/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 30 Juin 2024
Économie et finance en 7 du 17 au 23 Juin 2024

24/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 17 au 23 Juin 2024
Économie et finance en 7 du 10 au 16 Juin 2024

18/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 10 au 16 Juin 2024

Publicité