RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

OF Bulletin du matin

10/06/2024
Source : ORISHAS-FINANCE
Catégories: Information générale

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

Les marchés d'actions attendus en recul après les élections européennes. L’Eurostoxx 50 s’ouvre à 5.051,31 points (-0,35%), le CAC 40 à 8.001,80 points (-0,48%), le DAX 40 à 18.557,27 points (-0,51%), le FTSE 100 à 8.245,37 points (-0,48%), le SMI    12.254,76 points (+0,11%), l’AEX à 923,71 points (+0,04%), le BEL 20 à 3.900,39 points (-0,42%), l’IBEX 35 à 11.404,90 points (-0,34%), le DJIA à 38.798,99 points (-0,22%), le Nasdaq à 17.133,13 points (-0,23%), le S&P 500 à 5.346,99 points (-0,11%), et le Nikkei 225 à 39.057,09 points (+0,96%).

 

S’agissant des cours de change, la variation par rapport à la clôture mentionne qu’à New York, l’EUR/USD est à 1,0754 (-0,59%), l’EUR/JPY à 168,96 (-0,22%), et l’USD/JPY à 157,13 (+0,30%).

 


Le groupe de technologies et de défense Thales a annoncé vendredi avoir signé un contrat avec l'Ukraine pour lui fournir un deuxième système complet de défense aérienne. Les termes financiers du contrat n'ont pas été dévoilés.

Pour sa part, le bancaire Crédit Agricole SA a annoncé vendredi avoir cédé la participation résiduelle de 15% qu'il détenait dans Crédit du Maroc au groupe marocain Holmarcom. Les termes financiers de l'opération n'ont pas été communiqués.

 

Par ailleurs, le président de la République, Emmanuel Macron a décidé de dissoudre l'Assemblée nationale à la suite du résultat des élections européennes. Le Rassemblement national est arrivé en tête du scrutin avec 31,5% à 32% des voix selon les estimations des instituts Ipsos et Ifop, loin devant la formation macroniste Renaissance (14,5% à 14,9% des voix). Les élections législatives auront lieu les 30 juin et 7 juillet.

 


Après la décision d'Emmanuel Macron de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire du parti d'extrême droite de Marine Le Pen aux élections européennes, les contrats à terme sur les indices européens reculent ce matin. Vers 7h40, le contrat à terme sur le CAC 40 perdait 43,8 points, soit 0,6%, selon les données du courtier IG. Le contrat sur le DAX 40 cédait 45,9 points, soit 0,3%, et celui sur le FTSE 100 se repliait de 54,6 points, soit 0,7%.

Lors des élections européennes, les partis de droite ont fait une démonstration de force. Les résultats de dimanche semblent toutefois toujours indiquer que les principaux partis pro-européens garderont le pouvoir à Bruxelles. Le groupe politique de centre droit (PPE) qui dirige actuellement l'UE devrait remporter le plus grand nombre de sièges au Parlement européen, ce qui accroîtrait les chances de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, de conserver son poste pour un second mandat. Le parti de Marine Le Pen devrait constituer le parti le plus important au Parlement européen. Le parti d'opposition d'extrême droite français, le Rassemblement national, semble en passe de devenir l'un des grands gagnants des élections européennes.

Le Parti social-démocrate (SPD) du chancelier Olaf Scholz en Allemagne a lui aussi été mis à mal. Selon les sondages nationaux réalisés à la sortie des urnes, celui-ci était en troisième position derrière l'Alternative pour l'Allemagne (extrême droite) et le grand vainqueur, l'alliance de centre droit CDU-CSU. Les résultats de dimanche laissent présager des difficultés pour les dirigeants de l'UE à poursuivre leurs objectifs en matière d'environnement et indiquent que la pression s'accentuera pour durcir les règles en matière d'immigration. Ce vote est également susceptible de donner une plus grande voix, au moins au sein du Parlement, aux nationalistes et aux critiques de gauche concernant le soutien de l'UE à l'Ukraine.


Les marchés d'actions asiatiques présentent un tableau contrasté lundi. L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo gagnait 1% en fin de séance. Le Hang Seng de la Bourse de Hong Kong abandonnait 0,6% et l'indice Shanghai Composite progressait de 0,1%. Pénalisée par la nette remontée des rendements obligataires après l'annonce de créations d'emploi supérieures aux attentes en mai aux Etats-Unis, qui pourraient retarder une éventuelle baisse des taux de la Réserve fédérale (Fed), la Bourse de New York a terminé en repli vendredi. Le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont cependant gagné du terrain sur l'ensemble de la semaine, après avoir établi de nouveaux records, profitant de la détente des taux d'emprunt obligataires et de la progression des valeurs technologiques, alors qu'Apple et Nvidia ont tous deux franchi mercredi le cap des 3.000 milliards de capitalisation. Le S&P 500 et le Nasdaq ont gagné respectivement 1,3% et 2,5% la semaine dernière.

 

 

Après un fort mouvement de vente des titres de dette vendredi qui a fait grimper les taux, en réaction à la publication d'un nombre de créations d'emplois supérieur aux attentes pour le mois de mai, les rendements des obligations du Trésor américain se stabilisent ce matin. Vers 7h20, le taux de l'emprunt du Trésor américain à dix ans gagnait 2 points de base, à 4,454%. Le rendement du titre à deux ans était stable, à 4,901%.

 

  
Après la décision d'Emmanuel Macron de dissoudre l'Assemblée nationale, une source d'incertitude politique qui inquiète les cambistes, l’euro s’inscrit en net repli ce matin face au yen et surtout au dollar. Selon DBS, le rebond du dollar vendredi après l'annonce de chiffres de l'emploi plus élevés que prévu aux Etats-Unis ne semble pas durable. La banque s'attend à ce que la projection par la Fed de trois réductions des taux cette année soit réduite, mais estime que le président de la banque centrale, Jerome Powell, "placera la barre haut pour un relèvement des taux" malgré l'inflation persistante aux Etats-Unis.

 


Ce matin, les contrats à terme sur le pétrole progressent. Le potentiel de hausse des cours est limité à court terme en raison de l’augmentation des stocks au premier trimestre selon ANZ. A l’en croire, le marché pétrolier reste dépendant des politiques de production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (Opep+), et les problèmes géopolitiques pourraient alimenter la volatilité des cours. Le groupe ajoute que les inquiétudes concernant la demande de pétrole pourraient se dissiper lentement à mesure que la conjoncture macroéconomique s'améliore.

Pour sa part, StoneX Market Intelligence considère que les cours du pétrole restent orientés à la baisse mais qu'un plancher devrait bientôt être atteint. Le récent mouvement de vente a été provoqué par le fait que l'Opep+ envisage de mettre fin à certaines réductions de production après le troisième trimestre, alors que les acteurs du marché s'attendaient à ce qu'elles restent en place jusqu'à la fin de l'année. Le contrat de juillet sur le brut léger doux (WTI) coté au Nymex progressait de 21 cents, à 75,74 dollars le baril. Le contrat d'août sur le Brent de mer du Nord gagnait 23 cents, à 79,85 dollars le baril, vers 7h10.


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

12/07/2024 - Information générale

OF Bulletin du matin

12/07/2024 - Information générale

OF L'actualité en bref

11/07/2024 - Information générale

OF L'actualité en bref

11/07/2024 - Information générale

OF Bulletin du matin

10/07/2024 - Information générale

OF Bulletin du matin

10/07/2024 - Information générale

OF L'actualité en bref

09/07/2024 - Information générale

OF Bulletin du matin

09/07/2024 - Information générale

OF L'actualité en bref

08/07/2024 - Information générale

OF L'actualité en bref

Voir aussi

OF Bulletin du matin

12/07/2024 - Information générale

OF Bulletin du matin
OF L'actualité en bref

12/07/2024 - Information générale

OF L'actualité en bref
OF L'actualité en bref

11/07/2024 - Information générale

OF L'actualité en bref

Publicité