RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Économie et finance en 7 du 03 au 09 Juin 2024

10/06/2024
Source : ORISHAS-FINANCE
Catégories: Economie et Finance en 7

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

MARCHE DE CHANGES

Le dollar se rapproche de son plus bas niveau depuis 8 semaines, tandis la roupie indienne à peu changé. Les primes à terme dollar-roupie ont légèrement diminué avant la décision de politique monétaire de la Reserve Bank of India. Le dollar est resté proche de son plus bas niveau depuis huit semaines vendredi, en prévision d'un rapport crucial sur l'emploi aux États-Unis qui devrait fournir des indices sur le calendrier des réductions des taux d'intérêt de la Réserve fédérale. Le dollar s'est légèrement apprécié à 155,85 yens, mais est resté sur la bonne voie pour une perte de près de 1 % sur la semaine.

L'indice du dollar américain, qui suit la devise par rapport à l'euro et à cinq autres principaux rivaux, a peu varié à 104,13 en début de journée asiatique, non loin du plus bas de cette semaine de 103,99, la première fois qu'il est tombé en dessous de 104 depuis le 9 avril.

EUR/USD évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious Metals

 

La roupie était à 83,4750 par rapport au dollar américain à 09h20 IST, soit à peine changé par rapport à sa clôture de 83,4725 lors de la session précédente. Selon Amit Pabari, directeur général de la société de conseil en devises CR Forex, la paire dollar-roupie « devrait rester volatile mais dans une fourchette de 82,90 à 83,70, avec 83,10 à 82,90 comme zone d'achat ».

 

MARCHES MONETAIRES

Le Sénégal a émis un eurobond arrivant à échéance en 2031. L’eurobond, émis en deux tranches (500 millions $ et 250 millions $), est assorti d’un taux d’intérêt de 7,75% et d’une maturité de 7 ans. Pour les analystes, la réussite de cette opération souligne un regain de confiance des investisseurs envers le Sénégal, après les perturbations pré-électorales qu’il a connues. Le Sénégal s’apprête à devenir, dès cette année, l’un des principaux producteurs de pétrole et de gaz d’Afrique subsaharienne, grâce à d’importantes découvertes réalisées au cours de la dernière décennie dans le secteur des hydrocarbures.

A l’issue de son émission d’adjudication simultanée de bons assimilables du trésor (BAT) de 91, 364 jours et d'obligations assimilables du trésor (OAT) de 3 et 5 ans, l’Etat ivoirien a levé le  4 juin 2024 un montant de 53,200 milliards sur le marché financier de l'UEMOA. La Côte d'Ivoire veut assurer la couverture des besoins de financement de son budget. L’Etat avait mis en adjudication 65 milliards de FCFA. Il s'est retrouvé avec des soumissions de 68,200 milliards de FCFA, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 104,92%.

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a levé cinquante-neuf millions, trois cent quarante-trois mille dollars américains (59,343 millions USD) soit 166,160 milliards de francs congolais sur les marchés financiers à travers son ministère des Finances.

 

MARCHES BOURSIERS

Movis CI, une entreprise ivoirienne spécialisée dans la logistique et la distribution, envisage de se retirer de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM). Le conseil d’administration de l’entreprise a convoqué une assemblée générale extraordinaire de ses actionnaires le 14 juin prochain pour décider de la volonté de retirer ses titres de la cote de la BRVM, la principale place boursière de la région ouest-africaine. Si elle est approuvée, cette sortie se fera par le biais d’une opération publique de retrait (OPR). Les raisons de ce départ volontaire n’ont pas été précisées.

Au terme de la dernière séance de cotation de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), les investisseurs sont revenus en force avec une valeur transigée de plus de 9 milliards FCFA, après plus de 5 milliards de transactions opérés la veille. La valeur des transactions s’est établie à 9,488 milliards FCFA contre 5,049 milliards FCFA la veille. Le compartiment obligataire est encore le terreau fertile des investisseurs. Le marché y a enregistré une valeur transigée de 9,184 milliards FCFA. Il s’agit en particulier de l’achat de 1 018 200 obligations TPCI (Trésor Public de Côte d’Ivoire) 6% 2018-2026 au prix unitaire de 9 000 FCFA, soit une valeur totale de 9,174 milliards FCFA.

La capitalisation boursière du marché obligataire est toujours en baisse de 13,491 milliards, s’établissant à 10 275,888e situant à 10 289,379 milliards FCFA contre 10 302,349 milliards FCFA la veille, tandis que celle des actions enregistre une hausse de 39,825 milliards en passant de 8 385,651 milliards de FCFA la veille à 8 425,476 milliards FCFA le jeudi 6 juin 2024.

Tous les indices ont viré au vert contrairement à la veille. L’indice BRVM Composite a enregistré une hausse de 0,47% à 226,48 points contre 225,41 points la veille. L’indice BRVM Prestige a gagné 0,57% à 108,31 points contre 107,70 points la veille et l’indice BRVM 30 enregistre une hausse de 0,51% à 112,98 points contre 112,41 points précédemment.

BRVM COMPOSITE évolution de la semaine

BRVM 30 évolution de la semaine

Edoh Kossi AMENOUNVE a été réélu pour un second mandat au sein de l’Exchange Review Council (ERC) du Nasdaq jusqu’en 2027, après sa première nomination en 2021 par le Conseil d’Administration pour un mandat de trois ans. L’ERC est un comité spécialisé chargé de veiller à l’application cohérente et équitable des règles du marché et à la discipline des membres et des organisations membres au sein des bourses du Nasdaq. Premier africain et le seul non américain à siéger dans une instance du Nasdaq à ce niveau depuis sa création en 1971, M. Amenounve a été également désigné, lors de la réunion du 22 mai 2024, membre du sous-comité chargé, entre autres, de statuer sur les lettres d'acceptation, de renonciation, de consentement et de violation mineure des règles du Nasdaq, de servir d'instance d'appel pour les actions disciplinaires portées en appel par les commissions d'audience de la FINRA et de se prononcer sur les dossiers soumis par le service des adhésions.

 

MATIERES PREMIERES

Alors que l'OPEP+ cherche à soutenir le marché dans un contexte de faible croissance de la demande, de taux d'intérêt élevés et d'augmentation de la production américaine concurrente, il a accepté dimanche de prolonger la plupart de ses réductions importantes de la production de pétrole jusqu'en 2025. Suite à la prolongation des réductions importante de la production de pétrole jusqu’en 2025 de l’OPEP+, les analystes du marché ont exprimés leurs intentions.

Après que l'Arabie saoudite et la Russie, membres de l'OPEP+, les prix du pétrole ont augmenté en fin de semaine, poursuivant leur ascension. Les contrats à terme sur le pétrole Brent ont augmenté de 16 cents ou 0,2% à 80,03 dollars le baril et les contrats à terme sur le pétrole West Texas Intermediate ont augmenté de 16 cents ou 0,2% à 75,71 dollars à 0007 GMT. Les prix ont augmenté jeudi lorsque l'Arabie Saoudite et la Russie ont tenté de rassurer les marchés sur les accords d'approvisionnement.

PETROLE Brut WTI evolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Pétrole Brut Brent évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures Europe

L'or au comptant était en baisse de 0,2% à 2 371,04 dollars l'once, à 0144 GMT. Le lingot a gagné environ 2% pour la semaine jusqu'à présent. Les contrats à terme sur l'or américain sont restés inchangés à 2 384,50 $. Les prix de l'or devraient atteindre un nouveau record cette année malgré une baisse de la demande physique, a déclaré la société de conseil Metals Focus, alors que les réductions de taux d'intérêt arrivent dans un contexte de tensions entre les États-Unis et la Chine et de conflits en Ukraine et au Moyen-Orient.

L’OR évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious metals

L'argent au comptant a baissé de 0,5 % à 31,16 dollars l'once, le platine a augmenté de 0,4 % à 1 006,75 dollars et le palladium a perdu 0,2 % à 928,25 dollars.

Argent évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

Alors que les investisseurs attendent un rapport clé sur l'emploi américain prévu plus tard dans la journée pour obtenir des indices sur le calendrier des réductions des taux d'intérêt de la Réserve Fédérale, le cuivre londonien a légèrement baissé, plombé par une demande physique plus faible que prévu de la part du principal consommateur qu'est la Chine. Le cuivre à trois mois sur le London Metal Exchange était en baisse de 0,3 % à 10 115 $ la tonne métrique à 0146 GMT. Il s'est négocié presque sans changement pour la semaine. Le contrat de cuivre de juillet le plus négocié sur le Shanghai Futures Exchange a augmenté de 1,1% à 81 850 yuans (11 296,82 $) la tonne. Le prix du cuivre a atteint un niveau record fin mai, dépassant les 11 000 dollars, en partie grâce à des fonds misant sur l'utilisation du métal dans les secteurs de l'énergie verte et sur une pénurie potentielle.

L'aluminium du LME a augmenté de 0,2 % à 2 651,50 $ la tonne, le nickel a progressé de 0,6 % à 18 645 $, le zinc a ajouté 0,4 % à 2 920,50 $, l'étain a augmenté de 0,7 % à 32 425 $, et le plomb a peu varié à 2 241,50 $. L'aluminium du SHFE a augmenté de 0,6% à 21 345 yuans la tonne, le plomb a augmenté de 0,1% à 18 845 yuans, l'étain a augmenté de 2,3% à 267 060 yuans, le zinc a augmenté de 0,9% à 24 215 yuans et le nickel a augmenté de 0,6% à 142 830 yuans.

 

ENTREPRISES

Lors de sa dernière ronde de financement dirigée par les investisseurs IndiaQuotient et SIDBI Ventures, la startup Agritech Fyllo a annoncé jeudi avoir levé 4 millions de dollars. La startup Agritech Fyllo a déclaré qu'elle déploierait les fonds pour développer davantage de produits agricoles de précision et se développer dans de nouvelles zones géographiques.

Emirates Global Aluminium (EGA), la société mère de Guinea Alumina Corporation, et Aluminium Corporation of China (Chinalco) ont signé un accord cadre pour faire avancer le développement d’une raffinerie d’alumine en République de Guinée. L’accord cadre a été signé par Abdulnasser Bin Kalban, Chef de la direction d’Emirates Global Aluminium, et M. Dong Jianxiong, vice-président de Chinalco et Chalco, lors du forum d’affaires et d’investissement Émirats arabes unis-Chine, à Pékin.

La fintech nigériane CredPal prête entre 5 000 nairas (environ 4,34 $) et 500 000 nairas, en fonction de l'éligibilité des utilisateurs, avec des périodes de remboursement allant de 30 à 180 jours après un acompte de 30 %. Fondée en 2018 à Lagos par Fehintolu Olaogun et Olorunfemi Jegede, CredPal est une fintech innovante développée par une start-up nigériane. Cette application mobile permet aux utilisateurs d'accéder à divers services financiers, tels que l'épargne, l'investissement, et l'option d'acheter maintenant et de payer plus tard (BNPL).

Les actionnaires de TotalEnergies Marketing Sénégal percevront le 29 juin 2024, au titre de l'exercice 2023, un dividende global net de 6,762 milliards FCFA. Le dividende global net de 6,762 milliards FCFA correspond à un dividende net par action de 207,58 FCFA contre 241,01 FCFA en 2022. Le titre Total Sénégal cotera ex-dividende à partir du mercredi 26 juin 2024 selon les responsables de la BRVM. Les investisseurs ont jusqu'au mardi 25 juin 2023 pour acquérir des titres Total Sénégal et par ricochet bénéficié du dividende de 2023.

 

BANQUES ET ASSURANCES

La banque d’investissement UBS s’est vu infliger une amende de 50'000 francs par le Département fédéral des finances (DFF). L'avis de sanction de l’UBS date du 4 avril dernier et est entré en vigueur à l'expiration du délai de recours de 30 jours. En réalité, des collaborateurs de la grande banque auraient omis pendant des années de signaler des soupçons de blanchiment d'argent en lien avec les comptes de l'ex-président controversé du Yémen, Ali Abdullah Saleh.

A l’occasion de la troisième réunion des hauts responsables des institutions régionales et continentales et des institutions africaines de financement du développement, le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) Akinwumi Adesi a lancé dix idées novatrices pour renforcer l’intégration régionale et le développement en Afrique. Il s’agit entre autres, du renforcement des appuis au secrétariat exécutif de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), du développement des corridors régionaux (route, rails) qui sont fondamentaux pour l’intégration régionale et de la mise en œuvre de la ZLECAf, développement des lignes de transport électriques ainsi que la production énergétique.

Dans le but de permettre à l’institution de préserver sa capacité de prêt et de répondre aux exigences d’une agence de notation de crédit, le Conseil des gouverneurs du Groupe de la BAD a approuvé une augmentation générale du capital exigible de 117 milliards de dollars (88,1 milliards d’unités de compte).

 

Dans une décision annoncée mardi dernier, la banque centrale d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a maintenu son taux directeur inchangé à 3,5%. La BCEAO a indiqué dans un communiqué que le maintien du taux directeur intervient dans un contexte d’inflation maîtrisée et d’amélioration des comptes extérieurs de l’union.

La Banque africaine d'import-export (Afreximbank), en partenariat avec Bureau Veritas a inauguré le deuxième Centre africain d'assurance qualité (AQAC). Le lancement officiel a eu lieu le 3 juin dernier. La cérémonie d’inauguration du deuxième Centre africain d'assurance qualité (AQAC) a permis de dévoiler un prototype du projet et de présenter Bureau Veritas, géant mondial des services de Tests, Inspection et Certification, comme partenaire clé. L'AQAC d'Imo se concentrera sur l'évaluation de la conformité des produits alimentaires, agricoles et d'autres biens essentiels.

Le président du Conseil d'administration de la Banque angolaise de développement (BDA), João Quintas a déclaré mercredi dernier que 96 milliards de kwanzas ont été déboursés par la banque pour financer 146 projets dans le secteur de la pêche du pays. Lors de la 15ème édition du CaféCIPRA, le directeur de la BDA a expliqué que sur les 146 projets financés, 123 sont déjà opérationnels, tandis que d'autres sont en phase finale d'exécution, notamment une usine de filets de pêche et d'autres matériaux. Selon ce dernier, le montant décaissé correspond à 20 % du portefeuille de crédit de la banque depuis 2017, et l'institution reste ouverte au financement d'autres projets de pêche, notamment pour l'aquaculture.

Après l'augmentation, le mois dernier, des tarifs pour les principaux consommateurs de la nation la plus peuplée d'Afrique, le Nigeria a obtenu un prêt de 500 millions de dollars de la Banque mondiale pour son secteur de l'électricité afin de stimuler la distribution de l'énergie. Le prêt concessionnel obtenu par le Nigeria de la part de la Banque mondiale vise à améliorer les performances financières et techniques des sociétés de distribution, qui ont eu du mal à augmenter leur capacité plus d'une décennie après que le Nigeria ait confié son secteur de l'électricité à des sociétés privées.

 

CRIMES FINANCIERS

En Mauritanie, le commandant de la brigade spéciale de la gendarmerie pour la lutte contre la cybercriminalité a déclaré qu’ils avaient enregistré des plaintes de citoyens victimes de fraude numérique. Mohamed El-Amin Khiar a signalé une perte de plus de 336 millions ouguiyas au cours des trois premiers mois de 2024. Selon, certaines de ces plaintes concernaient le paiement de sommes d’argent pour des marchandises « fictives » proposées sur internet.

Au cours de la 28ème réunion du Comité Ministériel du Groupe intergouvernemental d'action contre le blanchiment d'argent en Afrique de l'Ouest (GIABA), le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux du Sénégal et son homologue du Nigéria ont plaidé pour le renforcement de ressources suffisantes pour les institutions judiciaires et d’enquêtes et de poursuites qualifiées. Lateef Olasunkanmi Fagbemi, Garde des Sceaux, ministre de la Justice de la République Fédérale du Nigéria et Président du Comité Ministériel du GIABA a aussi plaidé pour la protection des économies nationales dans le but de préserver l’intégrité du système financier, afin de faire face à la dégradation de la situation économique dans la plupart des États membres de la CEDEAO, à la montée en flèche de l’inflation.

Les résultats obtenus par les 15 États membres de la CEDEAO dans la lutte contre le blanchiment de capitaux, sont peu reluisants, a révélé, Edwin Harris, directeur général du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA). Lors de la 28-ème réunion du comité ministériel du GIABA, il a indiqué que ”la plupart de nos États membres évalués à date, ont obtenu des résultats faibles dans les volets relatifs à l’efficacité de leur évaluation mutuelle“.

Le mardi 4 juin dernier s’est ouvert un atelier régional de réflexion d’experts sur les stratégies de lutte contre la corruption et de partage d’expérience en la matière à Assinie-Mafia. A l’ouverture de l’atelier de réflexion, le président de la Haute autorité pour la bonne gouvernance (HABG) a mis en lumière les efforts de de la Côte d'Ivoire dans la lutte contre la corruption. A l’en croire, depuis la mise en place en 2012 de l'institution qu'il dirige de nombreux progrès ont été accomplis, comme en témoigne l'amélioration de la position de la Côte d'Ivoire dans l'Indice de Perception de la Corruption de Transparency International.

 

CROISSANCE REGIONALE

La CEDEAO a organisé un forum en partenariat avec le ministère des affaires étrangères le jeudi 30 mai 2024 dans l’amphithéâtre Idriss Deby de l’Université d’Abomey-Calavi. Les assises ont portés sur le thème « dialogue multi-acteurs pour une participation citoyenne plus active dans la pleine réalisation de la CEDEAO des peoples ». Le forum sur les défis futurs de l’organisation sous-régionale vise à renforcer l’unité, la paix et la sécurité de tous les pays membres de la CEDEAO. Ces défis sont surtout sécuritaires avec l’avènement du terrorisme qui sévit dans plusieurs pays.

Les pays africains vont se doter d’une agence de notation de leurs économies et cela permettra “une évaluation juste et appropriée des opérations souveraines et non souveraines au continent”. Une création proposée par le Conseil des gouverneurs de la Banque africaine de développement (BAD), vendredi, lors de la clôture de ses travaux des Assemblées annuelles 2024.

La 3ème édition du Moroccan Equity Summit s’est ouverte le jeudi 6 juin 2024 à Casablanca, au Maroc. Cette nouvelle édition réunie une large palette d'investisseurs locaux et étrangers, ainsi que des entreprises cotées au Maroc, en Tunisie, et dans la zone UEMOA. Le Moroccan Equity Summit se distingue par l'intégration de nouveaux émetteurs tunisiens, et une représentation élargie d'émetteurs d'Afrique de l'Ouest. Sur deux jours, les participants auront l'opportunité de prendre part à divers formats de rencontres et d'ateliers, conçus pour optimiser les échanges et fournir toutes les informations nécessaires pour guider leurs décisions d'investissement.

Les derniers chiffres officiels sur le secteur immobilier en Afrique de l’Ouest (2023) mentionnent que les prix des maisons sont plus abordables dans la zone UEMOA. En Guinée Bissau, le prix moyen s’élève à 10,29 millions de francs CFA (16 999 USD. Au Sénégal, le prix est de l’ordre de 12,08 millions de francs CFA (26 800 USD). Au Niger et au Burkina Faso, les prix moyens sont respectivement de 14 millions de francs CFA (14 804 USD) et 12,47 millions de francs CFA (12 475 USD). Par ailleurs, le Bénin est le premier pays où les prix des maisons neuves sont les plus élevés avec une moyenne de 20,13 millions de francs CFA (33 267 USD). Le Mali occupe la deuxième place avec 15,61 millions de francs CFA suivie de la Côte d’Ivoire avec 12,58 millions de francs CFA (19 960 USD).

 

AUTRES GRAPHIQUES DE LA SEMAINE

 

LES INDICES DE LA BRVM

 

 

BRVM Svc Pub Idx évolution de la semaine

COMMODITIES

Le coton évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures U.

CACAO évolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Café Robusta évolution de la semaine

Place boursière : Europe

DEVISES

 

EUR/GBP évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

EUR/CNY évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

EUR/XAF évolution de la semaine

Place boursière : Forex calculated Rates

EUR/NGN évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

EUR/GHS évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

USD/NGN

Place boursière : Forex rates and precious Metals

USD/GHS

Place boursière : Forex rates and precious Metals


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

01/07/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 30 Juin 2024

24/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 17 au 23 Juin 2024

18/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 10 au 16 Juin 2024

03/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 27 Mai au 02 Juin 2024

27/05/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 20 au 26 Mai 2024

21/05/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 13 au 19 Mai 2024

13/05/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 06 au 12 Mai 2024

06/05/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 29 Avril au 05 Mai 2024

29/04/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 22 au 28 Avril 2024

Voir aussi

Économie et finance en 7 du 24 au 30 Juin 2024

01/07/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 30 Juin 2024
Économie et finance en 7 du 17 au 23 Juin 2024

24/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 17 au 23 Juin 2024
Économie et finance en 7 du 10 au 16 Juin 2024

18/06/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 10 au 16 Juin 2024

Publicité